webleads-tracker

A LA UNE

RH et analytique : tour d’horizon

Amélie Albin 2015-07-08 16.26.37

En quelques années, le métier des Ressources Humaines a beaucoup évolué. Même si les tâches d’hier sont toujours d’actualité, que ce soit par obligation légale (bilan social annuel), ou par nécessité de gérer et piloter l’activité en s’appuyant sur du reporting ad-hoc (gestion prévisionnelle des compétences, recrutement, formation, masse salariale, etc.), des tâches et des besoins nouveaux sont apparus, plus complexes, nécessitant davantage de moyens technologiques. Hier, centres de coût, les DRH se positionnent aujourd’hui pour contribuer activement à la production de valeur. Une interview d’Amélie Albin, Consultante en charge de l’offre RH chez SAS.

DERNIERS ARTICLES

Quand les gendarmes prédisent le crime grâce aux big data

Fotolia_73774328_Subscription_XXL

L’analyse des volumes massifs de données a des applications en criminologie. Le Service central de renseignement criminel (SCRC) de la gendarmerie nationale à Cergy-Pontoise (Val d’Oise) a mis au point un logiciel de prédiction du crime, capable d’anticiper les tendances de la délinquance pour empêcher que les infractions ne se réalisent. Comment fonctionne-t-il ?

Données personnelles : une marchandise comme une autre ?

Fotolia_83749149_Subscription_XL

« Notre société respecte la vie privée. (…) En cas de revente de notre société, vos données personnelles pourront être transférées à des tiers. » Retrouver ces deux clauses apparemment contradictoires dans la politique de confidentialité et les conditions d’utilisation d’un service en ligne est aujourd’hui la norme, car les données personnelles représentent le principal carburant de l’économie numérique. Un sujet qui a retenu l’intérêt du New York Times.

Architecte d’entreprise : à l’avant-garde de la transformation numérique

Fotolia_46475650_Subscription_XXL

Les nouvelles technologies numériques (impression 3D, Internet des objets…) sont en train de révolutionner le monde de l’entreprise. D’après l’étude « CEO » 2015 du cabinet Gartner, un tiers des PDG estime que d’ici 5 ans, plus de 50% de leur chiffre d’affaires dépendra du numérique. Il est crucial pour les organisations de développer une stratégie digitale, et de confier cette mission à un architecte d’entreprise. Zoom sur cette fonction incontournable à l’ère numérique.

Analyse

Fotolia_83749149_Subscription_XL

« Notre société respecte la vie privée. (…) En cas de revente de notre société, vos données personnelles pourront être transférées à des tiers. » Retrouver ces deux clauses apparemment contradictoires dans la politique de confidentialité et les conditions d’utilisation d’un service en ligne est aujourd’hui la norme, car les données personnelles représentent le principal carburant de l’économie numérique. Un sujet qui a retenu l’intérêt du New York Times.

Fotolia_46475650_Subscription_XXL

Les nouvelles technologies numériques (impression 3D, Internet des objets…) sont en train de révolutionner le monde de l’entreprise. D’après l’étude « CEO » 2015 du cabinet Gartner, un tiers des PDG estime que d’ici 5 ans, plus de 50% de leur chiffre d’affaires dépendra du numérique. Il est crucial pour les organisations de développer une stratégie digitale, et de confier cette mission à un architecte d’entreprise. Zoom sur cette fonction incontournable à l’ère numérique.

En pratique

Fotolia_85195103_Subscription_XL

Comme beaucoup d’entreprises aujourd’hui, Coca-Cola compte sur l’analytique pour prendre les meilleures décisions le plus rapidement possible. Mais avec plus de 3 500 références vendues dans le monde, produites dans 900 usines franchisées, un chiffre d’affaires et un bénéfice qui se comptent en milliards de dollars, le défi est immense pour le géant de la boisson non alcoolisée. Il s’agit donc d’intégrer des données de sources hétérogènes pour en tirer des connaissances, et par conséquent de la valeur.

Fotolia_78251683_Subscription_XXL

TransferWise monétise le bouche-à-oreille

Comment savoir si votre affaire est une affaire qui roule ? Pour le savoir, la société de transfert d’argent TransferWise a adopté une approche originale et innovante basée sur l’exploration des big data sur les médias sociaux. L’entreprise utilise un système de recommandation sophistiqué qui permet non seulement de mesurer la satisfaction des clients, mais aussi la probabilité d’en recruter de nouveaux. Explications.

Points de vue

ASalazar

« Pour moi, les big data n’existent pas en tant que volume. » Voilà une déclaration étonnante de la part d’un spécialiste de l’intégration de données. « La taille est relative. Elle ne reflète que l’origine. » Il est du reste impossible de définir un seuil minimal pour mesurer l’ampleur des big data, mais ce phénomène concerne le domaine de l’intégration de données, lui-même devenu quasiment une spécialisation banalisée.

Arturo Salazar
Business Solution Manager
SAS région Europe sud-ouest

natan meekers

Vous pensez encore que la business intelligence (BI) et l’analytique sont seulement réservées aux grandes entreprises ? En vérité, les petites et moyennes entreprises (PME) peuvent également en bénéficier et pas qu’un peu ! Découvrez comment, dans une tribune de Nathan Meekers, spécialiste de la data discovery et du reporting chez SAS.

Prospective

g94_3-[Converti]

Internet of Me : l’après lnternet des Objets

Quel est le point commun entre une voiture permettant de réguler la température du domicile et un distributeur de boissons proposant de participer à un jeu ? Ces deux nouveautés, présentées par Mercedes Benz et Coca-Cola au dernier Consumer Electronic Show à Las Vegas, font partie de la tendance « Internet of Me », identifiée par Accenture. Décryptage.

Fotolia_56704263_Subscription_L

Etre bon conducteur ne suffit pas pour réduire sa consommation d’essence ; il faut acquérir une souplesse parfaite au volant. Fondée par 3 anciens de PSA Peugeot Citroën, la start-up parisienne Drust permet de s’entraîner grâce à un capteur d’activité qui enregistre les données du moteur et les transmet sur smartphone. Comme un coach, cet outil d’auto-mesure («quantified self») aide l’automobiliste à réaliser des économies et même à identifier les pannes.

Secteurs

Fotolia_73774328_Subscription_XXL

L’analyse des volumes massifs de données a des applications en criminologie. Le Service central de renseignement criminel (SCRC) de la gendarmerie nationale à Cergy-Pontoise (Val d’Oise) a mis au point un logiciel de prédiction du crime, capable d’anticiper les tendances de la délinquance pour empêcher que les infractions ne se réalisent. Comment fonctionne-t-il ?

Fotolia_85751110_Subscription_XXL

L’éternelle querelle des anciens et des modernes sévit aussi dans le sport professionnel. Pour recruter de nouveaux talents, les premiers misent avant tout sur leur flair, tandis que les seconds s’appuient sur les données. Mais l’analytique ne se limite pas à mesurer les performances des sportifs : de la fidélisation des supporters à la prévention des blessures en passant par le développement de partenariats, nombre de prises de décision peuvent être améliorées grâce aux big data.