webleads-tracker

A LA UNE

Fotolia_67522834_Subscription_XXL

Les entreprises ont de plus en plus conscience des bénéfices que peuvent leur apporter la collecte et l’analyse de données pour mieux connaître leurs clients, les fidéliser et leur proposer des produits et services adaptés à leurs besoins. Mais l’utilisation de ces données peut parfois viser d’autres objectifs. Des questions se posent alors sur la conservation de ces données et leur potentielle utilisation dans le futur. Le point avec un exemple tiré de la vie réelle.

DERNIERS ARTICLES

Big data : le retour des économistes d’entreprise

Fotolia_79971735_Subscription_XXL

Après avoir été quelque peu boudés par les entreprises, les économistes reviennent par la grande porte. Naguère appréciés pour leur capacité à naviguer à vue dans un océan macroéconomique volatil, ils sont aujourd’hui sollicités pour une tout autre raison : aider les entreprises à tirer un avantage compétitif dans un environnement économique inondé par les big data. Un billet de Kenneth Sanford, « évangéliste économétrique » chez SAS, analyse cette nouvelle tendance.

Open data : vers un meilleur engagement du citoyen

Fotolia_78481477_Subscription_XL

Offrant à tous un accès aux données du service public, l’open data est discret mais toujours présent. Informer sur le fonctionnement des institutions, encourager l’innovation, inciter les citoyens à participer à la vie locale font partie des prérogatives de l’open data en France. Selon une étude américaine, cette initiative a fait évoluer la manière dont les citoyens interagissent avec les élus et s’impliquent dans la vie de leur localité, tout en présentant des opportunités économiques.

Candy Crush fidélise les joueurs en analysant leurs données

candy-crush-600

Constatant que de nombreux joueurs arrêtaient de jouer à un certain niveau de jeu, l’éditeur de Candy Crush a analysé leurs données. Cela lui a permis d’identifier un passage plus dur que les autres, rédhibitoire pour les joueurs. Cet élément a été modifié, les joueurs restent clients plus longtemps. Partie gagnée pour Candy Crush !

Analyse

Fotolia_79971735_Subscription_XXL

Après avoir été quelque peu boudés par les entreprises, les économistes reviennent par la grande porte. Naguère appréciés pour leur capacité à naviguer à vue dans un océan macroéconomique volatil, ils sont aujourd’hui sollicités pour une tout autre raison : aider les entreprises à tirer un avantage compétitif dans un environnement économique inondé par les big data. Un billet de Kenneth Sanford, « évangéliste économétrique » chez SAS, analyse cette nouvelle tendance.

Fotolia_67522834_Subscription_XXL

Les entreprises ont de plus en plus conscience des bénéfices que peuvent leur apporter la collecte et l’analyse de données pour mieux connaître leurs clients, les fidéliser et leur proposer des produits et services adaptés à leurs besoins. Mais l’utilisation de ces données peut parfois viser d’autres objectifs. Des questions se posent alors sur la conservation de ces données et leur potentielle utilisation dans le futur. Le point avec un exemple tiré de la vie réelle.

En pratique

candy-crush-600

Constatant que de nombreux joueurs arrêtaient de jouer à un certain niveau de jeu, l’éditeur de Candy Crush a analysé leurs données. Cela lui a permis d’identifier un passage plus dur que les autres, rédhibitoire pour les joueurs. Cet élément a été modifié, les joueurs restent clients plus longtemps. Partie gagnée pour Candy Crush !

Worker with airbrush gun painting hand drawn car lines

Transformer Ford en une entreprise de haute technologie. C’est le défi que veut relever le constructeur automobile américain en s’appuyant sur l’analyse des énormes volumes de données produits par les véhicules. Ces analyses le conduiront à proposer non seulement une nouvelle expérience de conduite, mais aussi une nouvelle approche de la route, de l’assurance et de la propriété même des voitures.

Points de vue

Fotolia_78481477_Subscription_XL

Open data : vers un meilleur engagement du citoyen

Offrant à tous un accès aux données du service public, l’open data est discret mais toujours présent. Informer sur le fonctionnement des institutions, encourager l’innovation, inciter les citoyens à participer à la vie locale font partie des prérogatives de l’open data en France. Selon une étude américaine, cette initiative a fait évoluer la manière dont les citoyens interagissent avec les élus et s’impliquent dans la vie de leur localité, tout en présentant des opportunités économiques.

Fotolia_70427713_Subscription_XXL

Internet des objets : la guerre des prédictions

L’Internet des objets prend son essor et le nombre d’objets connectés proposés au public croît chaque jour. Les discussions et projections vont bon train, mais les chiffres varient de façon spectaculaire selon les sources. Certains parlent de mille milliards d’objets connectés d’ici 2020 et d’autres de « seulement » 30 à 50 milliards. Alors, pourquoi cette différence retentissante ? Quels sont les usages envisagés ?

Prospective

Rope with knot isolated on white

La surveillance des médias sociaux et la gestion du risque de la chaîne logistique auraient un impact très fort en matière de relation client. En effet, deux études concomitantes montrent que le comportement du consommateur de 2015 est fortement influencé par les prescriptions de son réseau social et par la disponibilité immédiate des produits qu’il convoite. Le point sur cette tendance.

Fotolia_73576297_Subscription_XXL

Quel sera le visage de la médecine du futur ? Avec la construction d’une super-infrastructure pour collecter et analyser les données, le Royaume-Uni se prépare. Pour mieux traiter le cancer, les praticiens auront accès aux historiques des patients et aux analyses en quelques secondes plutôt qu’en quelques jours. La première étape a commencé avec l’analyse du génome de milliers de volontaires et des données cliniques de patients traités contre le cancer.

Secteurs

Fotolia_63099413_Subscription_XXL

Le numérique est partout et le secteur de la banque ne fait pas exception. Cette tendance de fond doit servir de tremplin aux organisations et non de frein. En effet, compression des marges, mécontentement des clients, pression des autorités, vulnérabilité accrue face aux concurrents, les conséquences peuvent coûter cher. En revanche, si les dirigeants arrivent à s’approprier le numérique et à trouver la bonne réponse à ces multiples challenges, ils trouveront un relais de croissance à long terme.

Fotolia_35948288_Subscription_XL

Identification des habitudes de consommation, prise en compte des besoins du client, communication multicanale, meilleure efficacité… les progrès réalisés par les producteurs et vendeurs de biens de grande consommation grâce à l’analytique font l’objet d’une grande publicité. Mais qu’en est-il du secteur de la santé ? Tirons-nous le meilleur parti possible des données de santé disponibles ? Quels sont les enjeux liés à leur utilisation et les obstacles auxquels il faut faire face ?