Business Analytics Info  |  Tous les conseils et ressources pour améliorer le pilotage dans les entreprises et prendre de meilleures décisions

Aux origines de la Business Intelligence

De l’éditeur français Business Objects à la version SAP BI 4.3 : 30 ans d’innovation en matière de BI

9 juin 2021 | Business Intelligence

C’est dans les années 1990 et 2000 que Business Objects est devenu un véritable fleuron français de la Business Intelligence. Il faut dire que cette solution informatique à la fois puissante et simple à utiliser a largement séduit avec son “univers”. Couramment appelé “BO” par les utilisateurs et l’éditeur, l’outil de BI s’est fait une place dans toutes les entreprises. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle SAP l’a racheté en 2008 et a continué de maintenir la solution et d’innover en la renommant “SAP BusinessObjects”, puis “SAP BI”. La dernière version SAP-BI 4.3 continue ainsi à apporter des nouveautés très intéressantes pour le pilotage des entreprises, soucieuses d’améliorer leurs reportings et de fiabiliser leurs prévisions. Retour sur l’histoire de la Business Intelligence…

Aux origines de la Business Intelligence

C’est en 1958 que Hans Peter Luhn, un informaticien allemand, théorise pour la première fois la notion de business intelligence. Cette notion, qui regroupe les différentes solutions IT à mettre en œuvre afin d’exploiter les données d’une entreprise, représente le poste de pilotage de l’entreprise. Pendant quelques décennies, la notion de BI évolue lentement. Ce sont les années 1990 qui révolutionneront littéralement le secteur, avec l’émergence d’une BI plus rationnelle et mieux identifiée.

En 1991, Business Objects, un logiciel de BI dédié à l’informatique décisionnelle, est créé. Déjà à l’époque, l’outil proposait des fonctions avancées en matière de stockage de données, d’ETL et de reporting. Très rapidement, Business Objects devient le tout premier éditeur de logiciel européen à être côté au Nasdaq. La machine est lancée, et les éditeurs en profitent pour sortir des nouvelles versions successives, et notamment les versions Business Objects 3.0 et 4.0. Avec cette dernières version, Business Objects propose pour la toute première fois son outil de reporting Business Objects.

Trois ans plus tard, en 1999, la sortie de la version Business Objects 5 signe la découverte de l’outil Web Intelligence v 2.5.

Les années 2000 : innovation et révolution de la BI

Les années 2000 marquent un tournant dans le monde de l’informatique, et notamment dans le secteur de la BI. Les entreprises sont de plus en plus amenées à manipuler des données et à établir elles-mêmes leurs rapports d’activité et leurs projections. La transformation numérique, en ouvrant de nouvelles perspectives, impose en parallèle aux entreprises de relever de nouveaux défis, notamment en matière de contrôle des flux de données. En 2003, sort la version très attendue de Business Objects 6. L’outil est désormais connu sous le nom de Business Objects Enterprise. Seulement deux ans plus tard, Business Objects Enterprise XI voit le jour, avec des fonctionnalités toujours plus avancées. Mais c’est la sortie en 2008 de Business Objects Enterprise XIR3 qui fait le plus parler d’elle, avec l’évolution tant attendue de la CMC.

De Business Objects à SAP BI 4.3 : la BI à son apogée

Les années 2010 marquent la démocratisation de la BI à grande échelle. Maintenant que des solutions SaaS sont proposées et que les interfaces sont de plus en plus légères, la BI s’invite dans les entreprises de toutes les tailles. En 2011, la première version de SAP BI 4.0 voit le jour, proposant de nouveaux outils particulièrement attendus, à l’instar de SAP-Lumira, qui regroupe des fonctions de découverte et de visualisation de données de BI en libre-service. En 2013, SAP-BI 4.1 ajoute des univers multi-sources, une nouvelle interface graphique et de nouveau graphe à une offre déjà complète. Et le succès, toujours au rendez-vous, pousse l’équipe à sortir la version SAP-BI 4.2 en 2015, puis la version SAP-BI 4.3 en juin 2020. Cette dernière version, sans conteste la plus avancée, pousse la BI à son paroxysme, avec de nombreuses nouveautés à la clé :

  • Un nouveau launchapd FIORI
  • La possibilité d’utiliser l’API SCIM ;
  • Un nouveau modèle de licences « SAP BusinessObjects Web Intelligence » ;
  • Une nouvelle Web Intelligence avec des fonctionnalités poussées ;
  • Etc.

De l’éditeur français Business Objects à la version SAP-BI 4.3, ces 30 dernières années ont littéralement vu la notion de BI se transformer, et devenir un facteur de réussite clé pour les entreprises et le pilotage de leur performance. Si vous souhaitez d’ailleurs faire évoluer votre plateforme SAP BusinessObjects, le mieux est évidemment de contacter un partenaire expert de SAP BI.