Trois questions à Philippe Keraël, Global Fraud Leader chez Capgemini

29 octobre 2015

Les entreprises ont prioritairement démarré leur transformation numérique pour répondre à des problématiques de relation client. C’est par là aussi que sont apparus de nouveaux risques d’intrusion et de fraude, et particulièrement dans le secteur de la banque et de l’assurance. Interrogé par Business Analytics Info, Philippe Keraël, Global Fraud Leader - Risk & Compliance Head for Continental Europe chez Capgemini, détaille ces nouveaux risques et décrit dans quelle mesure les entreprises peuvent se protéger.