L’intégration des données évolue grâce aux Big Data et à l’open source

21 juillet 2015

« Pour moi, les big data n'existent pas en tant que volume. » Voilà une déclaration étonnante de la part d'un spécialiste de l'intégration de données. « La taille est relative. Elle ne reflète que l'origine. » Il est du reste impossible de définir un seuil minimal pour mesurer l'ampleur des big data, mais ce phénomène concerne le domaine de l'intégration de données, lui-même devenu quasiment une spécialisation banalisée. Une tribune d'Arturo Salazar, Business Solution Manager, SAS région Europe sud-ouest