L’escape game, un défi pour libérer l’innovation

4 avril 2019

Quel rapport entre faire déguster à des quidams des smoothies préparés à partir de fruits « moches » et faire participer les visiteurs d’un salon à un escape game ? Ce sont deux applications concrètes du marketing expérientiel destinées à redéfinir la portée de l'engagement entre une marque et son public et redéfinir ce qui est possible avec une participation active. L’exemple des smoothies d’ingrédients rejetés par les supermarchés est une opération menée par le magazine The Economist pour provoquer une réflexion auprès du public et l’amener à réévaluer les éléments qui ont de la valeur pour lui. Les escape rooms sont un des projets menés par Janny Morsink, spécialiste de l’organisation de projets créatifs & évènementiels chez SAS, car des escape rooms de data science sont désormais créés pour les évènements SAS mais aussi spécifiquement pour certains clients.

Business models de la donnée : SnackNation ambitionne de devenir le Netflix de l’alimentation

20 décembre 2018

La start-up américaine SnackNation propose de s’abonner à un service de livraison de boîtes d’aliments. Sa valeur ajoutée repose tant sur la sélection drastique des produits que sur les informations fournies aux marques en retour à partir des données client. Objectif : devenir la plateforme de référence en matière de recommandation alimentaire. Un bel exemple de nouveau business model rendu possible par l’analyse des données.

Conversez avec vos clients grâce à l’analytique en temps réel !

1 mars 2016

En utilisant l’analytique en temps réel, votre message commercial a la finesse et le niveau de pertinence d’une conversation privée. Vous êtes ainsi en mesure de proposer les meilleures recommandations en temps réel, sur la base du contexte et notamment des dernières interactions avec votre client, tout en engageant un dialogue constructif. Une tribune d’Albert Derasse, Senior Business Solutions Manager Customer Intelligence, SAS.