L’escape game, un défi pour libérer l’innovation

4 avril 2019

Quel rapport entre faire déguster à des quidams des smoothies préparés à partir de fruits « moches » et faire participer les visiteurs d’un salon à un escape game ? Ce sont deux applications concrètes du marketing expérientiel destinées à redéfinir la portée de l'engagement entre une marque et son public et redéfinir ce qui est possible avec une participation active. L’exemple des smoothies d’ingrédients rejetés par les supermarchés est une opération menée par le magazine The Economist pour provoquer une réflexion auprès du public et l’amener à réévaluer les éléments qui ont de la valeur pour lui. Les escape rooms sont un des projets menés par Janny Morsink, spécialiste de l’organisation de projets créatifs & évènementiels chez SAS, car des escape rooms de data science sont désormais créés pour les évènements SAS mais aussi spécifiquement pour certains clients.

Quelles questions se posent les Chief Data Officers et Chief Digital officers ?

28 mars 2019

Les questions que se posent les Chief Data Officers (CDO) et Chief Analytics Officers (CAO) deviennent de plus en plus complexes à mesure que le monde de la data et de l’analyse de données se complexifie. Voici leurs principales interrogations, listées par un expert SAS, Todd Wright directeur du marketing produit mondial pour les solutions SAS Personal Data Protection et SAS Hadoop Data Management.

Analytics Experience Milan : la curiosité est un beau défaut

27 novembre 2018

La conférence Analytics Experience 2018 organisée à Milan par SAS du 22 au 24 octobre dernier a permis de faire le point sur les dernières tendances de la business analytique ou « analytics » : Intelligence Artificielle, Machine Learning, IoT. Le mot « curiosité » est rapidement devenu le fil rouge réunissant les 1900 professionnels venus s’immergés pendant 3 jours dans les enjeux de l’analyse de données d’affaires, à la recherche de nouveaux angles d’approche et de nouvelles stratégies.

Nous vivons une époque formidable !

3 avril 2018

L’intelligence artificielle véhicules d’innombrables progrès dans le quotidien des entreprises comme des particuliers. Si sa démocratisation pose beaucoup de questions éthiques et morales, elle a peu de chance de remplacer l’intelligence humaine à court ou moyen terme. En revanche, elle offre une précieuse aide à la décision qui participe de la différentiation des entreprises. Par Oliver Schabenberger, Executive Vice President, Chief Operating Officer and Chief Technology Officer chez SAS.

Pourquoi l’Industrie 4.0 a besoin d’une approche analytique basée sur une plate-forme

28 mars 2018

Si l’« Industrie 4.0 » est devenue un passage incontournable pour les fabricants, il n’est pas tout à fait certain que ses implications soient bien comprises par le plus grand nombre. L’approche repose sur le postulat selon lequel les clients hyperconnectés exigent plus qu’une bonne qualité. Ils attendent que le fabricant se comporte à la fois comme un détaillant et un fournisseur de services.

« Modéliser la norme pour repérer l’anormal »

23 février 2018

Alors que l’enjeu ne consiste plus à trouver des sources de données, les professionnels de la sécurité et du renseignement doivent désormais faire émerger les liens entre différents acteurs et créer un système d’alerte qui se déclenche dès qu’un changement intervient dans le comportement d’un individu ou d’un groupe suspect. Interview d’Emmanuel Jacque, Principal – Fraud & Security Intelligence Solutions EMEA & AP chez SAS.

Repenser la fraîcheur des données : temps réel, bon moment et durée de vie

22 février 2018

L'analytique « temps réel » est d’actualité du fait de son impact avéré dans la prise de décision, la relation client et la rentabilité de l’entreprise. Pour être juste, il faut reconnaître que la technologie est nouvelle et enthousiasmante, et donc indéniablement attrayante. Une partie de son succès proviendrait du fait que tout le monde peut entrevoir son potentiel, et que le cynisme n'est pas encore de mise. Une tribune de Muhammad Asif Abbasi, Principal Business Solutions Manager chez SAS.

Marketing analytique : de nouveaux joueurs pour une nouvelle donne

8 septembre 2017

L’époque où le marketing était basé sur la seule intuition et une simple perception d’expériences passées est totalement révolue. La créativité continue de jouer un rôle important, mais ne suffit plus pour réussir. Qui doit être le marketeur d’aujourd’hui ? De quelles compétences doit-il doter son équipe ? Je souhaite partager avec vous ma lecture de ‘The Analytical Marketer’ qui ouvre de nombreuses perspectives et notamment sur ce sujet. Par Serge Boulet, directeur marketing SAS France.

Le feu a décuplé l’intelligence humaine. Comment s’en inspirer ?

23 août 2017

Nous consacrons une grande part de notre existence à faire des choix. Et à tenter qu’ils soient les meilleurs possibles. La prise de décision devenant plus complexe du fait de la démocratisation de l’analytique dans tous les domaines de l’entreprise, le recours à une équipe pluridisciplinaire et des systèmes informatiques toujours plus agiles devient une nécessité absolue. En ancrant cette approche dans votre culture d'entreprise, vous saurez tirer parti du vaste potentiel qu'offrent les données. Par Helge Rosebø, Architecte et responsable visualisation des données, SAS Norvège

Pourquoi les contrôleurs de gestion deviennent des « citizen data scientists »

28 juillet 2017

L'économie numérique, en plein essor, influe non seulement sur la manière dont les entreprises interagissent avec leurs clients, mais aussi sur leur fonctionnement interne. La fonction du contrôle de gestion doit s’aligner, et la plupart des contrôleurs estiment qu'il existe aujourd'hui une demande de contrôleurs 2.0. Qu’entendent-ils par-là ? Par Robert Ruf, Solutions Architect chez SAS.