Avec Hadoop, le changement d’échelle, c’est maintenant

La réputation de Hadoop n’est pas usurpée. Information financière, tweets, transactions commerciales, etc., la célèbre solution de calcul distribué permet de traiter, stocker et analyser à moindre coût tout type de données en temps réel. Pourtant, certaines entreprises considèrent encore Hadoop comme un simple espace de stockage à prix discount. Exemples à l’appui, Paul Kent, vice-président big data chez SAS, démontre au contraire son potentiel pour déployer des modèles d’analyse prédictive sans précédent.

Lorsque vous postez un message sur Facebook, vous interagissez avec un site dont le bon fonctionnement repose sur Hadoop. Yahoo, Netflix, LinkedIn, Amazon ou encore Twitter sont d’autres illustres utilisateurs de ce système de stockage et de traitement des données devenu incontournable. Selon Paul Kent, vice-président du département big data chez SAS, le modèle économique de ces géants de l’Internet dépend largement du logiciel ouvert qui a pour emblème… un éléphant jaune. Hadoop dispose en effet de nombreux avantages comme son accessibilité, la rapidité de sa mise en œuvre et surtout son faible coût.

Ses capacités en calcul parallèle font de Hadoop la technologie naturelle à la base d’un système d’analyse de données efficace, affirme Paul Kent. Pas seulement pour comprendre ce qui s’est passé, mais aussi pour construire des modèles prédictifs permettant d’anticiper sur ce qui pourrait arriver et prendre les décisions en conséquence. Pour convaincre le lecteur, l’expert liste une série d’exemples concrets : AT&T se sert de Hadoop comme plate-forme analytique pour désamorcer d’éventuels désabonnements ; Cisco en a besoin pour fabriquer 30 000 scores d’appétence par trimestre ; une grande société de services financiers utilise Hadoop pour construire une gigantesque base de données référençant pêle-mêle ventes additionnelles, montées en gamme et activités de prévention.

Pour conclure, Paul Kent souligne que l’adoption de Hadoop ne nécessite aucun changement dans l’infrastructure informatique de l’organisation. Des outils visuels et interactifs existent sur le marché pour simplifier la découverte de tendances dans les données par de multiples utilisateurs.

Lire l’article (en anglais)

 

En complément :
un article (en anglais) sur l’engouement des responsables des systèmes d’information pour Hadoop
et un autre article (en anglais) sur l’utilisation de Hadoop dans l’industrie électrique 

À lire sur Business Analytics Info :
« Hadoop : colonne vertébrale d’American Express »
et « Comment Hadoop permet aux États-Unis d’accroître leur indépendance énergétique »