Musique en ligne : les recettes de Deezer et Spotify pour séduire les auditeurs

Qu’est-ce que j’ai envie d’écouter, maintenant ? Une question en apparence anodine, qui prend une tout autre dimension à la lumière des dernières innovations des sites de musique en ligne. Des algorithmes sont désormais capables de composer des playlists sur mesure pour satisfaire l’appétit sonore d’auditeurs avides de découvertes ou de simples curieux. Un article de Libération fait le point sur les nouveautés proposées par Spotify et Deezer, leaders du secteur en France.

Comprendre la musique comme les auditeurs la comprenne. C’est le nouvel horizon de Spotify, qui entend bien attirer de nouveaux abonnés payants grâce à sa dernière innovation : un algorithme qui analyse à la fois le son et le texte pour les surprendre avec des découvertes inattendues… et surtout pertinentes. Deezer, l’autre grand acteur du streaming musical en France, compte sur pas moins de cinq algorithmes pour atteindre le même objectif.

Ce sont d’abord les millions de titres disponibles dans leurs bases de données que les deux sites passent au crible pour établir une classification en termes de timbre, de tempo, etc. À ces critères s’ajoutent des informations liées au contexte musical, que Spotify extrait de dizaines de millions d’articles, chroniques ou blogs qui parlent de musique. Deezer, de son côté, s’appuie sur les choix de 1 500 radios et d’une cinquantaine de spécialistes pour affiner son analyse de données sonores et textuelles.

Dernier étage de la fusée : les goûts des auditeurs. Il s’agit de décortiquer les habitudes d’écoute pour établir le profil de l’utilisateur. Par exemple, savoir que vous écoutez généralement du jazz en sautant du lit ou plutôt du classique avant de vous y engouffrer. Le but étant, pour Deezer comme pour Spotify, de proposer une session musicale adaptée à votre personnalité au bon moment… et même au bon endroit puisque la localisation de l’écoute est aussi prise en compte par les algorithmes !

Lire l’article

En complément :
un article (en anglais) sur l’impact des big data dans l’industrie musicale
et un article sur l’alliance entre Havas et Universal Music pour valoriser les données du second

À lire sur Business Analytics Info :
« Écoutez la musique que vous aimez grâce aux big data »
et « L’analytique au service des groupes de rock »