E-commerce et analytique : l’expérience d’Alibaba

Black Friday aux Etats-Unis, Singles Day en Chine, Noël dans les pays occidentaux, … le mois de décembre est synonyme d’explosion des ventes en ligne. L’occasion pour les e-commerçants de générer un gros chiffre d’affaires, mais aussi de collecter une manne de données sur le comportement des clients en ligne. Cependant, seule une minorité des acteurs du e-commerce utilise des outils d’analyse de données afin d’obtenir toutes sortes d’informations : tendances marché, suivi logistique, support d’achat, moyen de paiement…

Selon une étude de Gartner de 2013, moins de 5% des entreprises de e-commerce ont recours à l’analyse prédictive. Précurseur avec Amazon et Rakuten, Alibaba, acteur de l’e-commerce chinois, en fait partie. L’entreprise utilise notamment ces outils lors des temps forts de la vente en ligne, comme par exemple, le « Singles Day » le 11 novembre, jour de fête pour les célibataires, mais aussi jour où les ventes explosent. Les enjeux sont en effet de taille : cette année, Alibaba a compté jusqu’à 2,85 millions de transactions à la minute et un total époustouflant de 9,3 milliards de dollars de vente sur la journée.

Cette période de vente intensive a été l’occasion pour Alibaba de tester ses outils d’analyse de données et d’en tirer pleinement parti. Dans un premier temps, les équipes opérationnelles et l’équipe en charge des données y ont eu recours pour échanger avec les commerçants partenaires et surveiller les flux de marchandises. Ces données ont été analysées après coup pour identifier les grandes tendances et observer le comportement des clients : moyen de paiement utilisé, utilisation ou non du mobile, etc. Ceci a également permis de mettre en lumière des corrélations surprenantes : par exemple, les femmes chinoises achetant des soutiens-gorge de grande taille ont tendance à acheter plus que les autres…

Une marge de progression existe, puisque le vice-président de la société pense avoir tiré profit d’à peine 5% de ces données ! La prochaine étape pour le groupe va être d’utiliser encore mieux ces données en les mettant à disposition de ses autres divisions : services financiers, santé, etc.

 

Lire l’article (en anglais)

 

En complément :
un article sur les big data nouvelle arme anti-Amazon
et un autre (en anglais) sur les changements en profondeur du e-commerce

 

A lire sur Business-Analytics-Info.fr
 « Vente flash en ligne : les défis de la livraison prédictive »
et  Quelles perspectives pour le centre commercial de demain »