Distribution : l’analytique, principal challenge pour 80 % des entreprises

La réussite incontestable d’Amazon repose en grande partie sur l’utilisation des données. Mais cette success story est un peu l’oasis qui cache le désert analytique où le commerce de détail semble perdu, malgré un potentiel sans commune mesure. Selon un récent rapport du cabinet EKN  Research, l’analyse des données représente un défi majeur pour quatre entreprises sur cinq du secteur.

Dans la distribution, chaque transaction génère de nouvelles données qui s’ajoutent à un historique déjà bien fourni, augmentant d’autant la possibilité de tirer parti de cette mine d’informations, par exemple pour optimiser les ventes. Pourtant, d’après une étude réalisée par EKN Research auprès de plus de 200 entreprises du secteur – dont la majorité affiche un chiffre d’affaires supérieur à 100 millions de dollars – 71 % d’entre elles utilisent ces data de façon « basique », voire pas du tout. Et 80 % se sentent à la traîne par rapport au leader mondial Amazon en matière d’analytique.

 

Cette tendance pourrait néanmoins s’inverser dans les prochaines années, à en croire les autres chiffres présentés par le cabinet de conseil américain. En 2017, l’analyse des données devrait représenter 23 % du budget IT des distributeurs, contre 14 % aujourd’hui. Un investissement bienvenu à employer en priorité dans la constitution d’équipes dédiées à l’analytique et dans la mise en place d’outils prospectifs. Pour Gaurav Pant, vice-président d’EKN Research, ceux qui seront capables d’associer potentiel data et stratégie d’entreprise disposeront d’un avantage compétitif décisif.

 

Lire l’article (en anglais)

Télécharger l’étude complète  

 

En complément :

un article sur la révolution big data dans le commerce
et un autre (en anglais) détaillant cinq façons de les utiliser à bon escient 

 

À lire sur Business Analytics Info :

« Distribution et analytique : quels enjeux ? »
et « Distribution, une maturité analytique encore balbutiante »