Industrie : les données dynamisent l’innovation collaborative

Sur les marchés développés, il ne suffit plus de tailler dans ses coûts de production ou de s’adonner au « lean manufacturing » pour se différencier. De nouveaux moyens de séduire et de fidéliser les consommateurs – reposant sur l’analyse de données et la collaboration – doivent être imaginés et mis en œuvre. Cet article identifie les points communs des stratégies des industriels qui y parviennent et le rôle que jouent les données dans cette transformation.

Les industriels des marchés développés ne peuvent plus se contenter de fabriquer et de vendre leurs produits. Et pour se différencier de leurs concurrents, ils ne peuvent plus non plus se limiter à réduire leurs coûts de production ou pratiquer des méthodes d’optimisation telles que le « lean manufacturing ». La fidélisation de leur clientèle repose désormais sur l’anticipation des besoins de chacun et des réponses reposant sur des produits « intelligents » et personnalisés. Ce qui passe par de nouvelles formes de collaboration – comme la co-création et l’innovation collaborative.

Pour cela, les industriels doivent intégrer les données en provenance tant des supply chains de leurs partenaires et sous-traitants, que de leurs clients. L’analyse de ces flux d’information leur permet d’adapter leurs produits aux attentes de leurs clients, voire d’anticiper les tendances et les besoins, et au final, de créer de nouvelles offres.

Ces données peuvent provenir des équipements eux-mêmes (capteurs sur les camions, compteurs d’eau intelligents…) pour analyser les usages des clients. Elles permettent d’optimiser les processus internes de l’entreprise, mais aussi ceux des clients à qui l’industriel peut proposer de nouveaux services, adaptés à son propre usage.

Cet article, publié par l’INSEAD, offre de nombreux exemples d’entreprises industrielles qui ont collaboré avec leurs clients ou leurs partenaires pour proposer de nouveaux services créés à partir de l’analyse de données.

Quelques exemples : un fabricant de compteurs d’eau intelligents propose des compteurs consultables à distance capables de repérer des fuites et d’identifier des tendances de consommation ; un constructeur de camions offre à ses clients des services de maintenance et de suivi des parcours ; un fabricant de tuyaux sous-marins propose des pipelines intelligents capables de suivre et de réguler la température du pipeline ; ou encore BMW a fait évoluer le business model de certaines de ses unités de production pour développer de nouvelles méthodes de production via des échanges réguliers avec ses fournisseurs. Enfin, il présente les expériences de certains industriels qui sont « sortis » de leur cœur de métier et cibles traditionnelles pour personnaliser leurs produits et diversifier leurs offres.

 

Lire l’article (en anglais) 

En complément :

Un article (en anglais) sur l’exemple du laboratoire pharmaceutique Merck,

et

un article sur l’utilisation des big data dans l’industrie,

 

A lire sur Business-Analytics-info.fr :

La formule 1 carbure aussi aux big data, 

Big data : un accélérateur pour les constructeurs automobiles,