Mignonne, allons conter fleurette… algorithmique !

Les sites internet de rencontres comptent près de 40 millions d’adhérents aux Etats-Unis, soit près des trois quarts des célibataires américains ! Le poids économique des acteurs de ce secteur est donc loin d’être négligeable comme en témoigne le succès de match.com ou de eHarmony. Leur modèle économique repose sur la pertinence des propositions de rencontres et d’échanges, autrement dit sur… leur performance analytique !

Sur un site internet de rencontres amoureuses, l’adéquation entre les attentes personnelles des membres et les profils proposés est essentielle à la satisfaction des utilisateurs et donc au succès du site. Pourtant, l’équation n’est pas aussi simple. Des chercheurs américains ont analysé le comportement de 200 000 membres d’un site de rencontres chinois : leurs résultats permettent d’identifier des différences notables entre les souhaits exprimés et les comportements effectifs !

 

Au premier abord, certains schémas classiques semblent se confirmer : les hommes ont tendance à rechercher des femmes plus jeunes, et les attentes des femmes portent plutôt sur les niveaux d’éducation et de revenus du partenaire recherché… Mais une analyse plus fine des données comportementales issues des échanges de messages et des rencontres effectivement programmées permet de nuancer grandement ce premier constat !

 

Ainsi, dans les faits et sur des critères comme la taille ou les niveaux d’éducation et de revenus, hommes et femmes s’accordent pour s’en remettre à des choix plutôt imprévisibles et en tout cas peu conformes à leurs attentes initialement précisées lors de leur inscription ! Les femmes restent néanmoins exigeantes sur des critères comme le statut marital et le nombre d’enfants du partenaire. Si l’étude ne permet pas de tirer de conclusion sur les comportements face aux critères ethniques et religieux en raison de la forte homogénéité de l’échantillon sur ces points, il n’en demeure pas moins qu’elle permettra sans doute aux acteurs du secteur d’affiner leurs algorithmes de façon à prendre en compte à la fois les attentes exprimées… et les comportements réels de leurs adhérents!

 

Lire l’article (en anglais)

 

En complément,

un article (en anglais) sur l’apport de l’analytique et des réseaux sociaux dans l’optimisation d’une stratégie marketing multicanale
et un autre (en anglais) sur l’intérêt pour les marques d’exploiter les données issues des réseaux sociaux

 

A lire sur Business-Analytics-Info.fr :

« Des chercheurs français veulent décrypter le fonctionnement de Facebook »
et « Ces algorithmes qui bouleversent nos vies ! »