Analytique : les fondamentaux avant tout !

Le déploiement de l’approche analytique à tous les niveaux de l’entreprise est une démarche structurante qui suppose de repenser l’organisation et ses processus. Trois prérequis en conditionnent le succès, avec au premier rang : la qualité et la gouvernance des données.

Les gains de performance visés par les projets analytiques ne peuvent être atteints qu’à la condition d’opérer des changements structurels au sein de l’entreprise, en commençant par la mise en place d’une gouvernance efficace des données. En effet, la puissance des solutions analytiques ne peut se substituer au travail initial qui consiste à assurer la qualité et la cohérence des données, et à en garantir la mise à jour.

 

Ce préalable s’avère indispensable au risque, sinon, de voir les équipes métiers consacrer l’essentiel de leur temps à collecter des données éparses et à les rendre cohérentes, plutôt qu’à les analyser et à en extraire de la valeur. En toute logique, le second changement fondamental réside dans l’intégration de ces données dans les processus quotidiens de l’entreprise et à tous les niveaux pertinents, afin de favoriser des prises de décision fondées et objectives, et de les généraliser à toute l’échelle de l’entreprise.

 

Le choix de la solution technologique appropriée se situe au troisième rang dans la hiérarchie des facteurs clés de réussite d’une démarche analytique, après la gouvernance des données et leur bonne intégration dans les processus. C’est en respectant ces trois prérequis que les entreprises peuvent tirer profit des techniques analytiques avancées comme la visualisation des données, la modélisation prédictive, le reporting dynamique ou encore l’apprentissage automatique.

 

 

Lire l’article (en anglais)

 

En complément,

un article (en anglais) sur l’importance de la qualité des données dans les projets analytiques
et un autre (en anglais) qui décrit comment mettre en place une bonne gouvernance des données

 

 

A lire sur Business-Analytics-Info.fr :

« Analytique 3.0 : vers une économie de l’information »
et « Prévision économique et modélisation prédictive : viser l’Excellence ! »