Pratiques médicales : de l’efficacité des soins personnalisés

Aux Etats-Unis, le diabète est un enjeu majeur de santé publique. Partant du constat que l’efficacité des soins dépend de leur suivi effectif, un chercheur du MIT a mis en place un système capable de fournir des recommandations alimentaires et d’exercices physiques personnalisées et quotidiennes. Pour cela, le programme s’appuie sur la collecte et l’analyse des données personnelles de santé et des goûts et préférences de chaque patient.

Plus de vingt-cinq millions de personnes souffrent de diabète aux Etats-Unis, soit plus de 8% de la population, et les projections statistiques en la matière ne sont malheureusement guère réjouissantes. On estime à près de 440 millions le nombre de diabétiques dans le monde à l’horizon 2030. Il s’agit donc d’un enjeu majeur de santé publique, sans compter les impacts financiers de cette maladie.

 

Or, la majorité des nouveaux cas déclarés sont liés à des problèmes d’obésité. Aux Etats-Unis, une personne sur cinq est ainsi concernée, ce qui fait de la lutte contre l’obésité et le diabète une priorité nationale. Dans ce contexte, un chercheur du MIT a eu l’idée de s’appuyer sur l’analytique afin de mettre en place un programme de suivi personnalisé des patients. En effet, plus un régime alimentaire tient compte des goûts d’un patient, mieux il sera effectivement suivi. Il en est de même des recommandations d’exercices physiques.

 

Par conséquent, le programme développé collecte les données personnelles de santé, les préférences et les habitudes alimentaires de chaque patient, ainsi que le budget et le temps qu’il souhaite consacrer à son alimentation. Le système lui fournit en retour des conseils personnalisés et quotidiens tenant compte des impacts sur son taux de glucose. Actuellement en phase de test, la solution pourra également être utile aux professionnels de santé qui accompagnent les patients.

 

Lire l’article (en anglais)

 

En complément,

un article (en anglais) sur l’analyse des données de santé et son apport à l’activité d’un assureur et à la santé de ses assurés
et un autre sur les big data et l’avenir de la médecine personnalisée 

 

 

A lire sur Business-Analytics-Info.fr :

« Hôpitaux : vers une politique de soins globale et proactive ! » 
et « Santé publique : améliorer les traitements grâce aux big data »