Volvo AB : intervenir avant que le camion ne soit immobilisé

AB Volvo a mis en place une solution analytique pour anticiper les pannes et incidents sur ses camions et accélérer les réparations. L’outil analyse plus de cent paramètres pour anticiper l’usure d’une pièce, repérer les événements anormaux et accélérer le diagnostic en cas d’incident. Anticipation et réactivité sont les maîtres-mots de ce projet.

Volvo AB, leader mondial du marché de véhicules de transport et de construction, a initié une profonde transformation de ses activités au début des années 2000. En décidant d’abandonner le segment des véhicules pour particuliers, le constructeur a non seulement recentré ses activités sur les solutions de transport pour professionnels, mais de plus a totalement repensé son métier et surtout sa relation avec ses clients. Son objectif principal est désormais d’aider ses clients à proposer le meilleur service logistique à leurs propres clients, grâce à des véhicules fiables et des solutions d’entretien sur mesure.

Dans ce contexte, Volvo a mis en œuvre, sur une échelle mondiale, une solution de suivi de la qualité et des garanties produit, reposant sur la technologie SAS Warranty Analysis. Des informations collectées directement dans les véhicules et le réseau de réparateurs du constructeur permettent de lancer des analyses visant à déterminer la cause d’une panne ou d’un incident. En tout, une centaine de paramètres sont analysés pour anticiper l’usure d’une pièce, repérer les événements anormaux et accélérer le diagnostic en cas d’incident sur un véhicule. Ces analyses facilitent la prise de décision des ingénieurs et accélèrent au final la réparation.

Les analyses sont réalisées dans le cadre d’un vaste programme d’amélioration continue. Une dizaine d’indicateurs sont suivis au quotidien et des seuils d’alerte ont été définis afin de prévenir tout incident, à la manière d’une écurie de Formule 1 qui analyse le comportement du véhicule pendant la course. Des éléments de contexte (région géographique, conditions climatiques, charge du véhicule, etc.) sont également pris en compte pour analyser l’incident.

 

Lire l’article

 

*En haut de page, interview vidéo d’Eric Belot, Responsable service Analyse Statistique des données qualités produit, AB Volvo