Hôpitaux : vers une politique de soins globale et proactive !

Mieux vaut prévenir que guérir : tel est l’adage suivi par un hôpital de Singapour qui expérimente une nouvelle approche dans sa politique de soins. Fondée sur des analyses prédictives, elle vise à anticiper la demande notamment de certains patients à risques, afin d’optimiser la gestion des ressources et de mieux cibler les soins préventifs à domicile.

La santé, de même que les chances et la rapidité de guérison, sont bien plus liées à des facteurs comportementaux, sociaux et environnementaux, qu’à un héritage génétique. C’est en tout cas la conviction d’un hôpital de Singapour qui expérimente une nouvelle approche à la fois globale et proactive de sa politique de soins, bénéficiant des apports de l’analyse prédictive.

Les données relatives aux patients réadmis dans l’hôpital à plus de deux reprises dans un intervalle de six mois sont analysées et servent à l’élaboration d’un modèle prédictif. Celui-ci permet d’anticiper la demande de soins un mois à l’avance, notamment celle des patients qui souffrent de maladies chroniques.

Ainsi, l’hôpital peut mieux prévoir et gérer ses ressources pour faire face à la demande, mais aussi et surtout, il est en mesure d’optimiser et de mieux cibler les soins à domicile de façon à éviter les rechutes des patients à risques. Ceux-ci bénéficient de soins préventifs et y gagnent en qualité de vie !

 

Lire l’article (en anglais)

 

En complément,

un article sur l’hôpital et la médecine personnalisée
et un autre (en anglais) sur l’exploitation des données hospitalières à un niveau international

 

A lire sur Business-Analytics-Info.fr :

« Vers une médecine plus collaborative et personnalisée ! »
et « Santé publique : améliorer les traitements grâce aux big data »