Les clients des banques souhaitent être impliqués dans la lutte contre la fraude

Selon une récente enquête, la principale utilisation de l’analytique par les institutions financières consiste à lutter contre la fraude. Cela tombe bien, selon une autre enquête, la grande majorité des clients des banques attendent de celles-ci qu’elles analysent leurs données personnelles pour lutter contre la fraude. Devant les importantes menaces sur la cybersécurité, les utilisateurs des services bancaires souhaitent être rassurés en prenant connaissance des mesures mises en œuvre par leur banque et en recevant des alertes les informant des risques de fraude.

Selon les spécialistes, les techniques d’analyse prédictive peuvent aider les banques à mobiliser leur clientèle contre les risques de fraude. Auparavant, celles-ci s’appuyaient sur des systèmes de règles pour traquer la fraude, que les cybercriminels contournaient facilement. Mais aujourd’hui, le recours à des modèles de données et à l’analyse prédictive leur permet de chercher d’éventuelles transactions frauduleuses en analysant les modes d’achat des clients plutôt que sur la base de règles prédéfinies. Ces informations historiques étant inaccessibles aux fraudeurs, ceux-ci éprouvent plus de difficulté à se « cacher ».

Parallèlement, avec ces nouveaux types d’information à leur disposition, les banques qui suspectent des activités frauduleuses n’hésitent plus à contacter leurs clients pour vérifier la légitimité de la transaction, ce qui a pour effet collatéral de rassurer ces derniers. Cette communication est particulièrement importante, à l’heure où les clients – qui ont pris conscience des risques de cybercriminalité et des enjeux qui y sont liés – n’hésitent plus à remettre en cause leur fidélité lorsqu’ils se sentent « abandonnés » par leur banque.

 

Lire l’article (en anglais)

En complément :
un panorama de la fraude en France dressé par le Figaro  et le détail de programmes de lutte antifraude basés sur l’analyse des réseaux sociaux (en anglais).

A lire sur Business Analytics Info : « Transactions par cartes : une mine d’informations pour de meilleurs services »  et « Valoriser les données des entreprises publiques et des collectivités locales ».