La maintenance prédictive des ressources de production

Dans l’environnement économique actuel où les baisses de chiffre d’affaires se combinent à la volatilité du marché des changes et à d’autres incertitudes économiques, les entreprises industrielles doivent plus que jamais optimiser la gestion des processus de maintenance de leurs équipements de production. Une analyse d’IDC.

Les entreprises n’ont pas attendu la crise économique pour soigner la gestion de leur outil de production et notamment sa maintenance, en développant des modèles de gestion de coûts dédiés.  Mais l’émergence de nouvelles technologies analytiques ouvre de nouvelles perspectives aux responsables de la maintenance, qui au-delà de la maîtrise des coûts s’intéressent désormais à des problématiques plus larges, comme par exemple la satisfaction des clients.

Ainsi, SR Technics, un acteur majeur de la maintenance industrielle en Europe, spécialisé dans le secteur de l’aéronautique, s’appuie sur l’analyse de données pour aider ses clients à optimiser l’utilisation de leurs flottes, tout en améliorant leur rentabilité.  Ce qui est fondamental quand ont sait que la maintenance représente, dans le secteur aéronautique, le plus gros poste de dépense après le carburant.

Autre exemple livré par l’article d’IDC, une compagnie pétrolière a déployé un système d’alerte reposant sur des capteurs qui l’aide à prévoir des pannes, au moins dix semaines avant l’incident. « Il vaut mieux prévenir que guérir » dit la sagesse populaire ; et si la maintenance industrielle partait déjà de ce principe, la maintenance prévisionnelle (ou prédictive) apporte une nouvelle dimension et de nouvelles sources d’économies. Non seulement ce type de système permet d’anticiper tout dysfonctionnement, mais il aide également les entreprises à analyser son origine et ses causes afin d’améliorer leurs processus et leurs performances.

Lire l’article (en anglais)

En complément : la présentation de l’offre de SAS et les différences entre maintenance prédictive et maintenance préventive (en anglais).

A lire sur Business-Analytics-Info.fr : « L’analytique au service de la sidérurgie » et « Le futur doré de l’analyse prédictive ».