Evaluer l’impact des technologies sur la rentabilité des entreprises

Une étude récemment publiée par l’Université du Maryland met en relief l’impact positif des investissements dans les technologies de l’information sur la rentabilité des entreprises. Elle suggère même que les investissements informatiques  – incluant les systèmes analytiques – ont un impact supérieur sur les ventes que les dépenses de R&D ou de publicité. Il semblerait donc que « Oui, l’IT matters »…

Cette étude s’est basée sur des données issues de plus de 400 entreprises. Ses conclusions détonnent par rapport à de célèbres prises de position (comme celles de Nicholas Carr dans « IT doesn’t matter »), puisqu’elles suggèrent que les investissements informatiques ont un impact positif sur la rentabilité des entreprises. Cet impact serait d’ailleurs plus fort sur les ventes que les investissements en publicité ou en R&D. Parallèlement, les auteurs suggèrent qu’après des années d’investissements dans les technologies de l’information et avec l’expérience accumulée dans la gestion de ces systèmes, les entreprises ont amélioré leur capacité à tirer parti des informations qu’elles collectent pour améliorer la satisfaction et la fidélité de leurs clients, réduire les coûts de leurs programmes marketing et commerciaux, et dynamiser leurs politiques de récurrence commerciale.

Cet article est un pavé jeté dans la mare des techno-sceptiques qui associent systématiquement technologies et réductions des emplois : l’étude démontre qu’un dollar investi dans un système informatique par une entreprise équivaut à une hausse de 12 dollars des ventes par employés.

Lire l’article (en anglais)

En complément : télécharger l’étude complète (en anglais).