Analytique : les tendances 2012

Le développement accéléré des technologies d’analyse, de visualisation et d’analyse textuelle appliquées à d’importants volumes de données ouvre de nouvelles perspectives. Revue de détail des opportunités offertes par le Big Data.

Selon l’auteur, l’analytique bénéficiera en 2012 de spectaculaires avancées technologiques dans plusieurs domaines : calcul à haute performance (high-performance computing), grid computing, in-memory analytics, visualisation, analyse textuelle.

Le high-performance computing permet notamment à la grande distribution d’optimiser ses tarifs et ses promotions, en combinant d’énormes jeux de données. Ce type de traitement qui nécessitait auparavant plusieurs jours, peut désormais être réalisé en quelques minutes  grâce à l’analyse « in-memory ».

Parallèlement, la visualisation accélère également les analyses et notamment les simulations et les tests, en dévoilant des informations impossibles à obtenir autrement. Pour sa part, l’analyse textuelle s’attache à l’analyse de données non-structurées, notamment issues des réseaux sociaux.

Enfin, l’auteur appelle de ses vœux une profonde réforme du système d’enseignement, dans le but d’intégrer les statistiques et l’analytique plus tôt dans les cursus, et de répondre ainsi à la carence accrue d’experts dans ces domaines.

Lire la suite (en anglais)