Avec la data, les métiers de la publicité doivent aussi évoluer

Le monde de la publicité est lui aussi transformé par l’arrivée des technologies de la data et l’automatisation de certains process. Mais si la technologie est déjà là, les métiers et l’organisation des agences de publicité semblent rester traditionnels. C’est le constat dressé par le consultant Saurabh Parmar qui s’exprime dans les colonnes du site spécialisé en communication The drum à propos de ce décalage.

 

Des définitions de poste dans la publicité à faire évoluer

 

Les rôles attribués aux consultants en agence de publicité sont en effet globalement les mêmes aujourd’hui qu’avant la généralisation de l’internet. Mais désormais plus aucune conférence ni aucun communiqué de presse ne fait l’impasse sur la data et l’intelligence Artificielle. Quelle place donner à ces technologies dans les définitions de poste des professionnels ? Et suffit-il d’ajouter des compétences techniques pour vraiment rendre compte de la transformation des métiers, et suivre leur évolution dans le temps ?

 

Un changement de modèle de pensée et d’organisation

 

Selon Saurabh Parmar changer les rôles ne suffit pas, le mode de la publicité doit encore changer sa vision pour « voir les choses non pas telles qu’elles sont mais telles qu’elles pourraient être ». Le terme général de rédacteur ou copywriter recouvre par exemple une grande variété de métiers aujourd’hui très différents, de la création d’un programme de contenu pour une entreprise à celle de slogans ou encore de bannières publicitaires.

L’analytique, la data et la stratégie ont eux aussi besoin d’être des métiers séparés afin de pouvoir suivre l’évolution des outils et de penser des stratégies omnicanal. La stratégie de marque et la stratégie business devraient par contre être regroupées pour plus de cohérence. L’organisation idéale serait donc un département “data et analytique » reportant aux associés en charge de la stratégiques et aux clients.

D’autres métiers sont aussi appelés à fusionner, comme ceux de la création digitale ou planning digital avec les autres départements des agences, afin de ne plus dissocier la stratégie digitale de la stratégie au sens large.

Lire l’article