Quelles questions se posent les Chief Data Officers et Chief Digital officers ?

Les questions que se posent les Chief Data Officers (CDO) et Chief Analytics Officers (CAO) deviennent de plus en plus complexes à mesure que le monde de la data et de l’analyse de données se complexifie. Voici leurs principales interrogations, listées par un expert SAS, Todd Wright directeur du marketing produit mondial pour les solutions SAS Personal Data Protection et SAS Hadoop Data Management.

 

Le marché de la data se complexifie avec l’évolution des technologie

 

Les questions des CDO et CAO s’inscrivent dans le champ plus large des questions du marché autour de l’évolution de la data et des technologies, telles que :

  • Datalakes: faut-il ou non y avoir recours ?
  • Les flux de données en temps réel ou data streaming et l’IOT: comment les intégrer aux solutions de data et d’analytique déjà déployées dans l’entreprise, avons-nous les bonnes compétences ?
  • Containers,blockchain, données non structurées : ils sont omniprésents. Comment s’adapter aux nouvelles techniques et sources de données ?
  • Intelligence artificielle : la pression est grande pour les entreprises, on leur demande d’avoir déployé l’IA dans tous les domaines, et de toute urgence.

 

La montée en puissance des CDO et CAO

 

Cet environnement laisse les professionnels avec plus de questions que de réponses. En priorité, comment capturer et gérer toutes les données à présent disponibles, depuis de plus en plus de sources, en atteignant des objectifs toujours plus ambitieux d’efficacité commerciale et opérationnelle. Dans de nombreuses entreprises c’est là que doit intervenir les Chief Data Officers et Chief Analytics Officers, pour amener l’ordre là où règne la complexité.

D’après le Gartner, « d’ici 2021, la fonction de CDO sera considérée aussi critique que l’IT, les opérations commerciales, les RH et la finance dans 75% des grandes entreprises ». Comme pour tout nouveau rôle amené à être influent dans l’entreprise, les CDO et CAO sont actuellement dans une phase d’acclimatation qui nécessite de se poser, écouter et poser un maximum de questions.

 

Les principales questions des CDO et CAO

 

Lorsque les experts de SAS échangent avec les CDO et CAO, ces derniers les interrogent sur les solutions pour le data management et l’analytique avancée, mais aussi sur comment des organisations comparables aux leurs ont pu mettre en œuvre avec succès ces solutions. Leurs questions dépendent également de la phase d’intégration de leur fonction au sein des entreprises. Ils peuvent être en phase d’écoute ou bien déjà bien engagés dans des échanges avec des fournisseurs pour comprendre en quoi certaines technologies pourraient les aider à atteindre leurs objectifs. Selon ces différents stades de « maturité » voici leurs principales questions :

 

Lorsque l’entreprise transforme son mode de fonctionnement, de stocker les données à utiliser les données :

 

  • Mon entreprise utilise d’elle les jeux de données à leur plein potentiel ?
  • Comment influencer la portée et l’ampleur de mon impact au sein de l’organisation pour reproduire nos succès?
  • Comment optimiser la valeur et l’impact des données dans l’ensemble de mon entreprise? Nous sommes d’accord sur la nécessité de changer, mais comment?

 

Lorsque l’entreprise s’accorde sur le besoin de changement mais ne sait pas trop comment procéder :

 

  • Comment puis-je m’assurer que chaque département est impliqué dans le programme de données et d’analyse que nous voulons mettre en place?
  • Comment puis-je m’assurer que nous tirons pleinement parti des données dont nous disposons sans pour autant nous mettre en infraction avec les règlementations autour de la vie privée?
  • Comment puis-je m’assurer que l’infrastructure informatique en place est adaptée pour devenir une entreprise « data-driven », c’est-à-dire orientée par les données ?
  • Comment développer la culture de données et d’analyse dont mon entreprise a besoin?

 

Lorsqu’une entreprise a besoin d’investir dans une nouvelle technologie, mais que toutes ses considérations ne sont pas claires :

 

  • Avons-nous le niveau de compétence et les talents pour utiliser le logiciel de gestion de données?
  • Le fournisseur de logiciels sera-t-il capable de travailler avec nos données et notre architecture actuelles?
  • Le fournisseur sera-t-il en mesure de proposer la gestion et l’analyse des données sur la même plate-forme, pour nous permettre d’atteindre nos principaux objectifs organisationnels sans devoir nouer des partenariats avec de nombreux fournisseurs?
  • Ce partenaire peut-il grandir avec moi au cours des 5 à 10 prochaines années?
  • Ce partenaire possède-t-il une expertise confirmée de création de valeur dans des entreprises similaires?

 

 

Pour accompagner les CDO et les CAO à faire face aux attentes de leur poste et à répondre à ces nombreuses questions, SAS leur propose un e-book sur comment construire sa stratégie de data et d’analytique. Les sujets abordés vont du lancement de projets d’analyse de données au rôle de la gouvernance des données. De nombreux cas clients et conseils de bonnes pratiques viennent compléter ce panorama et la vision que les CDO et CAO peuvent avoir de leur rôle au sein de leur organisation.

 

Télécharger l’e-book