Enquête SAS : 60% des organisations se disent plus innovantes grâce à l’analytique

L’étude SAS « Here and now : the need for an analytics platform », montre que beaucoup d’organisations sont en passe d’utiliser l’analytique de façon stratégique. Plus de 80% des répondants ont déclaré que l’analytique était utilisée au niveau de leur comité de direction, et 35% à l’échelle de toute l’entreprise. L’analytique est donc bien perçue comme un outil stratégique mais n’est pas généralisée à tous les niveaux de l’entreprise.

L’impact de l’analytique sur le processus d’innovation

 

Les résultats montrent que l’analytique transforme le fonctionnement des entreprises, dans leurs activités quotidiennes, mais aussi au niveau de leurs processus d’innovation. La plupart des répondants (60%) confirme que l’analytique les a aidé à être plus innovant (18% sont tout à fait d’accord, 42% d’accord). Plus d’un quart (27 %) des entreprises affirment avoir ainsi été en mesure de lancer de nouveaux modèles économiques.

 

Des plateformes analytiques utiles mais pas exploitées à leur plein potentiel

 

Les plateformes analytiques ont de nombreux avantages connus, les plus importants étant selon les répondants : la possibilité de consacrer moins de temps à la préparation des données (46 %) ; un décisionnel plus intelligent et plus fiable (42 %) ; et la possibilité de tirer plus rapidement des enseignements des données (41 %).

Mais l’enquête met aussi en lumière des lacunes sur le plan des compétences et du leadership nécessaires pour maximiser le potentiel de l’analytique. Beaucoup d’entreprises peinent ainsi à gérer plusieurs outils d’analyse et de gestion de données.

Les opinions divergent quant au rôle des plateformes analytiques : la plupart des répondants (61 %) considèrent qu’elles permettent d’extraire des connaissances et la valeur des données ; en revanche, leurs autres applications et bénéfices (meilleure gouvernance des données, modèles prédictifs et autres technologies open source) divisent. Plus de la moitié (59 %) des personnes interrogées estiment que ces plateformes permettent également de profiter d’un framework de données intégré ou centralisé, tandis que 43 % affirment qu’elles fournissent des algorithmes et des capacités de modélisation essentiels aux technologies d’apprentissage automatique ou à l’intelligence artificielle.

Ces résultats suggèrent que les entreprises savent que l’analytique peut les aider, mais ne comprennent pas clairement les bénéfices de l’utilisation d’une plateforme analytique dans l’ensemble de leur organisation et tout au long du cycle de vie analytique.

 

Méthodologie

 

Cette étude a été menée auprès d’experts de l’analytique, de professionnels de l’informatique et d’utilisateurs métiers issus d’une variété de secteurs du monde entier. Des entretiens qualitatifs ont été menés avec 132 entreprises et organismes publics en EMEA, suivis par une enquête mondiale en ligne auprès d’une sélection de 477 participants.

Télécharger l’étude