L’optimisation des stocks, facteur de compétitivité dans le retail

Du 13 au 15 janvier 2019, SAS participe à la conférence NRF « Retail’s Big Show » à NY, le plus grand salon mondial du commerce, organisé par la National Retail Federation. L’un des sujets traités est un enjeu crucial dans la grande distribution : l’optimisation des stocks.

Prévoir la demande pour optimiser les niveaux de stock disponible et améliorer la satisfaction client est un défi pour tout commerçant. L’effet de levier sur la rentabilité peut être considérable.

 

Adapter les stocks disponibles à la demande réelle

 

Dans l’habillement, l’optimisation des stocks passe par une analyse granulaire de l’historique des ventes, non seulement par type d’article, mais aussi par taille vendue pour chacun d’entre eux. En intégrant les données de rupture et/ou d’excédent de stock, cette approche permet dans un premier temps d’estimer la demande réelle par taille, ainsi que le manque à gagner dû aux ruptures et aux promotions destinées à écouler les surstocks. Les informations obtenues servent ensuite à définir le niveau optimal de stock disponible par type d’article et taille. Ce qui se traduit d’un point de vue quantitatif par une rentabilité accrue, et d’un point de vue qualitatif par des clients moins frustrés et plus fidèles.

 

Optimiser les coûts et niveaux de service dans le retail

 

Les coûts et le niveau de service client sont corrélés. Il est pourtant possible d’augmenter le niveau de service sans impacter les coûts, en définissant le niveau optimal de stock disponible à l’aide de techniques d’optimisation.

Celles-ci permettent de répondre à des questions clés :

— Lorsqu’un large choix de produits est proposé aux clients, est-il plus rentable de favoriser le niveau de service au prix d’un surplus de stock, ou à l’inverse de limiter les quantités disponibles avec un risque de rupture ?

— Comment planifier les stocks de sécurité dans le temps, en intégrant l’impact de facteurs tels que la saisonnalité et les promotions sur l’ensemble de la supply chain ?

— Quelles sont les quantités disponibles exprimées en SKU (unité de gestion de stock) par magasin et à différentes périodes ?

— Comment déterminer les quantités optimales à commander par SKU, selon les prévisions de la demande ?

 

Les techniques d’optimisation permettent aux retailers d’ajuster les quantités commandées en fonction de la demande client. Elles calculent des paramètres tels que les niveaux de commande, les paliers de commandes, et les stocks de sécurité par produit et magasin. Les résultats alimentent ensuite l’ERP et les solutions de supply chain management.

 

Lire l’article 

En complément, voici le récit de Matas, distributeur de cosmétique et parapharmacie, qui automatise ses prévisions et son approvisionnement.

 

SAS, dont les solutions analytiques omnicanales sont utilisées par plus de 921 retailers dans le monde, participe à NRF 2019 (NY, du 13 au 15 janvier, Stand SAS #3637).

Le 14 janvier, Ascena Retail Group, Office Depot et Quantworks échangeront sur la création d’assortiments de produits par style et taille adaptés à chaque type de clientèle, à l’aide de l’analytique, lors de la table ronde : « How Omnichannel Analytics Creates Perfect Assortments, Prices and Sizes at Scale ».