Pour les concessionnaires automobiles la Business Intelligence est de série

Tout point de vente recèle des trésors de données sur les comportements des acheteurs, et les concessionnaires automobiles ne font pas exception à la règle. Ils sont encore rares à exploiter cette richesse d’information, mais les constructeurs automobiles les y incitent.

En effet, l’analyse des données en concession automobile pourrait permettre de détecter des sources cachées de performance et de rentabilité, d’augmenter la fidélité client, de créer des liquidités immédiates, de réduire le taux de perte de clients, d’augmenter la rentabilité en réduisant les coûts de fonctionnement, de réduire l’obsolescence des pièces, et bien plus encore.

 

Le DMS, le cœur de la modernisation des concessions automobiles

 

Des systèmes de gestion des concessionnaire ou Dealer Management System (DMS) ont vocation à assurer l’intégration entre les systèmes d’information des constructeurs et des concessionnaires. Ces ERP sont devenus un des éléments clés de la modernisation des points de vente automobiles. Mais reste à maîtriser ces nouveaux outils et apprendre comment mieux analyser et inspecter leurs données pour détecter les demandes des clients et inventer de meilleures façons de leur répondre, en maximisant la performance et la rentabilité.

 

Un marché de la distribution automobile porté par des PME et orienté vers la relation client

 

Le défi est de taille car en compte en France plus de 25000 distributeurs automobiles, le plus souvent des PME, connectés avec une cinquantaine de constructeurs (Source Autoplus). Il s’est vendu 2,11 millions de voitures neuves en France en 2017 soit près de 4 véhicules par minute. Pour autant la collecte de données intéressantes à exploiter ne s’arrête pas à la vente du véhicule puisque revendeurs et constructeurs développent également de nouveaux services après-vente pour suivre leurs clients dans la durée.

 

 

L’impact du développement des véhicules connectés

 

D’ici 2025, 100% des voitures neuves et 47% de la flotte globale de véhicules seront équipés de systèmes et de services connectés intégrés (source Deloitte). Cette connectivité amène de nouvelles opportunités business comme la maintenance prédictive, la détection anticipée de défauts, l’infotainment (divertissement et services à bord). Autant de nouvelles interactions avec les clients que l’analyse de données permettra de comprendre et d’anticiper.

 

Lire l’article