Des décisions améliorées avec l’analytique augmentée

L’augmentation exponentielle des données à traiter au sein des entreprises rend l’analytique incontournable. Cette technologie soutient la croissance de l’organisation en améliorant la prise de décision. Les outils d’analytique augmentée, également appelée “smart data discovery” (découverte intelligente des données), permettent d’aller encore plus loin dans l’automatisation grâce à l’apport de l’intelligence artificielle.

 

La collecte, le traitement et l’analyse des données requièrent aujourd’hui une attention soutenue de la part des organisations. Compte tenu du potentiel des data en matière de croissance et de différenciation par rapport à la concurrence, les entreprises ont tout intérêt à se maintenir à la pointe des technologies analytiques. L’enjeu principal est d’économiser du temps et des ressources en prenant des décisions meilleures et plus rapides grâce aux connaissances extraites des données.

 

L’analytique augmentée permet d’automatiser la découverte de connaissances

 

Les récentes évolutions technologiques ont mis sur le devant de la scène l’intelligence artificielle (IA) qui, combinée à l’informatique décisionnelle (business intelligence), ouvre la voie à une analytique augmentée. Cette approche permet d’automatiser la découverte de connaissances en s’appuyant sur l’apprentissage automatique (machine learning) et le traitement naturel du langage. Les nouveaux outils analytiques seront bientôt en mesure de filtrer et de préparer les données, avant de générer des rapports pertinents sans intervention humaine.

En outre, l’analytique augmentée opère une exploration quasi exhaustive des données, ce qui permet de traiter des informations potentiellement négligées par les approches traditionnelles, tout en éliminant les inhérents biais humains. Les algorithmes d’IA conduisent in fine les décideurs à une meilleure compréhension des data. Il devient ainsi possible d’identifier des prospects, d’anticiper le taux de désengagement des clients, d’évaluer les résultats, ou encore de détecter la fraude avec une précision inégalée.

 

Du temps gagné pour se concentrer sur la stratégie d’entreprise grâce à l’analytique augmentée

 

Mieux, les connaissances extraites par les techniques d’apprentissage automatique sont vouées à devenir plus accessibles pour les utilisateurs non spécialistes. Selon Gartner, plus de 40 % des tâches basées sur la science des données (data science) seront automatisées dans les deux prochaines années. Cette tendance augure pour les dirigeants un gain de temps appréciable pour se concentrer sur la stratégie de l’entreprise. Elle remet aussi au centre de l’organisation les aptitudes humaines en réduisant les procédures BI fastidieuses et “mécaniques”.

 

Lire l’article

 

En complément :