L’IoT, source de revenus pour l’industrie

Le secteur de l’équipement et des machines industrielles dispose d’un potentiel particulièrement élevé en matière d’IoT. Mettre en œuvre les premières applications requiert peu de préparation et un investissement minimal. Pour des résultats rapides et des perspectives de revenus florissantes, une fois la transformation entièrement opérée.

Pour les acteurs de l’équipement et des machines industrielles, la valeur ajoutée se situe désormais plus dans le numérique et les services que dans le matériel, notamment en raison de la mondialisation des échanges et de la production. Elles se tournent vers l’internet des objets industriel (IIoT) pour développer de nouveaux modèles économiques centrés sur le client et générateurs de revenus. Mais le passage à l’échelle de cette transformation, imposée par les progrès véhiculés par le numérique, nécessite pour les entreprises de tracer une perspective claire.

 

IIoT : accroître l’efficacité de la production

 

La liaison entre l’automatisation industrielle et les plateformes IIoT constitue le nouvel horizon du secteur. Ces dernières ont le potentiel d’accroître l’efficacité de la production en se concentrant sur les besoins technologiques communs à un ensemble d’applications, de dispositifs et d’utilisations. Pour en bénéficier, les industriels doivent évaluer avec soin leur niveau de maturité technologique et organisationnelle afin de définir les cas d’usage à traiter en priorité et les éventuels partenariats à établir.

Si chaque entreprise a ses propres spécificités, les acteurs de l’équipement et des machines industrielles peuvent s’inspirer des approches employées dans des secteurs voisins pour obtenir un impact significatif. D’abord, fixer l’ambition au plus haut niveau de la direction et mettre sur pied une équipe interfonctionnelle dédiée à l’innovation. Ensuite, agir tôt dans les domaines où l’entreprise est la mieux préparée, en concentrant ses efforts sur un nombre limité de cas d’usage. Enfin, comparer la mise en œuvre et la monétisation d’une plateforme IIoT internalisée et externalisée. Le tout pour un budget d’amorçage minimal.

 

Lire l’article (en anglais)

 

En complément :

Un entretien au sujet des enjeux de l’IoT industriel

et une tribune à propos de la réussite des projets IoT