Éducation : l’IA comme support de l’apprentissage

L’intelligence humaine est certes vaste et complexe. Mais face à une intelligence artificielle désormais capable de nous dépasser à un test de QI, le risque est de se sentir vite dévalué. Plutôt que tomber dans ce travers, une chercheuse suggère d’employer l’IA pour développer notre propre intelligence et faire évoluer la façon de la mesurer.

Le principal problème avec l’intelligence humaine est que personne ne s’accorde sur sa définition. Dans de nombreux pays — dont le nôtre —, elle se réduit à des compétences en matière de résolution de problème et de mémorisation, excluant de fait les interactions sociales ou l’aptitude à relier des connaissances entre elles pour en formuler de nouvelles. À ce petit jeu, avec leurs capacités de calcul toujours plus grandes, les machines dotées d’une intelligence artificielle (IA) ont tôt fait de dépasser les humains aux tests de QI.

 

L’IA peut devenir notre alliée pour accompagner et évaluer l’apprentissage

 

Pour Rose Luckin, professeure en sciences de l’éducation à l’University College de Londres, poursuivre sur cette voie risque de conduire à éduquer les enfants comme des robots. D’où la nécessité d’intégrer toutes les formes d’intelligence dans l’évaluation des élèves. Et pour cela, l’IA peut devenir notre alliée. Elle permet par exemple d’obtenir une meilleure compréhension de l’apprentissage humain en aidant à mesurer la collaboration, la persévérance, la confiance en soi ou la motivation. Dans une expérience, la chercheuse britannique a ainsi observé des enfants à l’aide d’une caméra afin d’évaluer le niveau de travail en équipe et orienter les instituteurs vers les groupes nécessitant le plus d’attention. Une autre expérimentation, au Royaume-Uni, utilise l’IA afin de renseigner les enseignants en temps réel sur la progression de leurs étudiants.

Mais confier une partie du suivi des élèves à la technologie peut se heurter à certains obstacles. D’une part, la réticence de systèmes éducatifs peu enclins au changement. D’autre part, l’inquiétude au sujet de la protection des données personnelles et de la vie privée : un système qui évalue les performances des enfants en continu collecte en quelque sorte des informations sur leurs forces et faiblesses… D’où l’importance pour les enseignants et les décideurs de s’impliquer dans les recherches sur la façon d’utiliser l’IA dans l’éducation.

 

Lire l’article (en anglais)

 

En complément :

Un article (en anglais) au sujet de l’usage de l’IA dans le secteur de l’éducation,

et un autre (en anglais) à propos de l’IA pour assister les enseignants.