L’intelligence artificielle en pratique en France

A la veille de la remise du rapport sur l’intelligence artificielle du député et mathématicien Cédric Villani, une étude d’IDC fait le point sur le rapport qu’entretiennent les entreprises françaises avec cette technologie. Si une sur deux se déclare « sensible » aux enjeux de l’IA, 36 % l’utilisent déjà (dont une banque sur deux).

Mais elles la considèrent plus comme un moyen d’optimiser l’existant que de transformer radicalement leurs processus et business model : les 2/3 des budgets sont alloués à l’optimisation, contre 1/3 à la transformation. Enfin, les algorithmes prédictifs et d’analyse de données figurent parmi les premières applications en entreprise de l’intelligence artificielle.

Cette adoption rapide de l’intelligence artificielle traduit le caractère hautement stratégique des prises de décision de l’entreprise. Quel que soit le secteur, depuis la santé (aide au diagnostic) et l’industrie (logistique, maintenance prédictive) jusqu’à l’agriculture (optimisation des rendements) et les télécoms (connaissance client), de nombreuses décisions passent désormais par des systèmes analytiques, à commencer par celles concernant la relation client. Toutes les fonctions de l’entreprise sont concernées – marketing, ventes, finances et risques, R&D, production, approvisionnement et services à la clientèle ou aux citoyens – ce qui implique le développement d’une vision globale des données, rendu possible par le déploiement d’une plate-forme analytique tirant parti des technologies les plus modernes : apprentissage automatique, intelligence artificielle, Hadoop, traitements en mémoire et déploiement en mode cloud.

Confrontée au besoin de prendre des décisions en temps réel, l’entreprise doit innover sans cesse pour gagner des parts de marché et se distinguer de sa concurrence. Et c’est justement pour les aider à innover que se tiendra le 4 avril prochain à Paris, une matinée dédiée aux applications métier de l’intelligence artificielle. Résolument axée sur les retours d’expérience, cette demi-journée sera l’occasion de découvrir plusieurs réalisations pratiques menées à l’aide des technologies SAS. Ainsi, la société néerlandaise SciSports expliquera comment elle aide les clubs de football à innover, tant dans l’analyse en temps-réel de la performance des joueurs que dans le repérage des futurs talents. SAS dévoilera en outre les recettes qui lui ont permis de trouver, pour chacun de nous, le paradis sur terre. Le tout rythmé par des interventions d’experts de l’analytique et la Data Science, comme Didier Gaultier, Directeur DataScience chez Business&Decision. Inscrivez-vous.

 

Cette sélection des derniers articles de Business Analytics info vous permettra de juger, comme l’explique Oliver Schabenberger, le CTO de SAS, que le futur de l’intelligence artificielle, c’est déjà aujourd’hui !

 

Retrouvez l’intégralité de la newsletter