Les assistants virtuels renouvellent la relation client

Les applications d’intelligence artificielle transforment les modes d’interaction entre humains et machines. Les assistants virtuels, en particulier, représentent une opportunité pour renouveler les rapports que les entreprises entretiennent avec leurs clients. Sécurité, anticipation, fidélisation : les perspectives d’amélioration sont nombreuses.

L’année 2018 verra-t-elle l’avènement des assistants virtuels ou chatbots ? Les raisons de développer ces technologies d’intelligence artificielle (IA) et de les intégrer aux entreprises sont, quoi qu’il en soit, nombreuses. D’une part, elles permettent de décharger les humains de certaines tâches répétitives ou moins qualifiées au profit d’activités plus épanouissantes et à plus forte valeur ajoutée. D’autre part, elles offrent un moyen de fluidifier les relations entre clients et entreprises en facilitant les échanges.

 

Des services toujours plus personnalisés avec les assistants virtuels

 

Les nouvelles générations d’IA conversationnelles fournissent en effet des services toujours plus personnalisés. Associés à des humains, les assistants virtuels gagnent de nouvelles compétences grâce à l’apprentissage automatique. En conséquence, ils peuvent satisfaire de plus en plus de demandes de la part des consommateurs, et ce de façon toujours plus efficace et plus fiable. En outre, l’engagement client tend à se diffuser à travers des plateformes de réseaux sociaux, où les agents de conversation peuvent répondre de manière pertinente aux utilisateurs.

L’analyse prédictive intéresse par ailleurs les marques en vue d’anticiper les besoins des consommateurs. Les données liées à leurs engagements et à leurs habitudes, traitées par IA, permettront de leur proposer des services ou des produits appropriés au bon moment, ce qui augure d’une évolution majeure dans la relation client. Enfin, pour lutter contre la fraude, certains secteurs comme les banques et les télécommunications se tournent vers des technologies de biométrie vocale pour renforcer la sécurité des processus d’authentification. Un moyen là aussi de rassurer les clients et de nouer avec eux un lien de confiance.

 

Lire l’article

 

En complément :

Un article au sujet des agents conversationnels et de l’expérience client,

et un autre à propos d’un avocat virtuel.