Aujourd’hui, ce sont les données qui fixent le cap

7 octobre 2015

Depuis la création de la toute première base de données, la qualité des données a toujours été une préoccupation. Ce sujet a toutefois été longtemps négligé, pour la simple raison que l'efficacité des processus était toujours jugée plus importante que l'exhaustivité et la précision des données. Les données étaient un sous-produit des processus. Résultat : les bases de données comportaient énormément d'erreurs et d'omissions. Un article de Jeroen Dijkxhoorn, Directeur du Centre d'excellence Plate-forme analytique de SAS.