DSP2 implique la mise en œuvre de mécanismes anti-fraude plus solides

4 mai 2017

Les Fintech, nouveaux intermédiaires sur le marché des paiements, prennent de plus en plus d’importance et modifient en profondeur ce secteur. La DSP2 a pour objectif de déterminer des règles pour encadrer ces nouveaux acteurs. Cette réglementation permettra de favoriser l’innovation et la concurrence, mais au travers de ces changements dans les moyens de paiement, il est légitime de s’interroger sur les nouveaux risques encourus et comment les couvrir.

Face à des fraudeurs toujours plus inventifs, des technologies sophistiquées

15 mars 2017

Quelle que soit sa forme, la fraude ne cesse de se développer : fraude fiscale, déclarations frauduleuses aux assurances, prestations sociales, paiement digital, blanchiment d'argent, falsification de comptes, vol d'identité, … avec à la clé des pertes financières, des risques pénaux, une dégradation de l'image de la marque ou de la confiance des clients, des investissements lourds en temps et en ressources.