La Banque mondiale mise sur l’intelligence artificielle pour lutter contre la pauvreté

23 décembre 2015

Mesurer la pauvreté en combinant images satellites et intelligence artificielle, tel est le nouveau pari tenté par la Banque mondiale. Déjà utilisée pour empêcher les activités de pêche illégales ou optimiser les récoltes agricoles, cette technologie innovante pourrait notamment pallier le manque de données pertinentes nécessaires aux missions de cette institution onusienne. Une étude pilote…

Analytique, Internet des objets et mobilité : les 3 piliers de la numérisation de l’économie

17 décembre 2015

La quasi-totalité des secteurs économiques est aujourd’hui concernée par la transformation numérique. Si les progrès des entreprises sont inégaux, même au sein d’un même secteur, la combinaison de l’analytique, de l’Internet des objets et de la mobilité est sur le point de changer nos façons d'entreprendre, de travailler et de consommer. Ulrich Amberg, Responsable consulting…

Le Chief Data Officer : chef d’orchestre de la transformation numérique des entreprises

10 décembre 2015

Les données sans les compétences permettant de les exploiter n’apportent pas de valeur. Or, si les données sont désormais abondantes, les compétences restent encore rares. Les entreprises, soucieuses de faire de leurs données un actif, s’emploient à construire des équipes multidisciplinaires regroupant des profils métier, mathématiques, marketing et produit autour d’un responsable des données, le Chief Data Officer. C’est le cas des agences de communication du groupe Publicis France dont le Chief Data Officer, Samir Amellal, répond aux questions de Business Analytics Info sur cette profession encore méconnue qui, pourtant, joue un rôle essentiel dans le contexte de la transformation numérique des entreprises.

Restaurer la confiance entre forces de l’ordre et citoyens avec les big data

4 décembre 2015

Les révélations d’Edward Snowden ont suscité la méfiance des Américains envers l’exploitation des données par les services de sécurité. Pourtant, celles-ci sont devenues ces deux dernières décennies une arme indispensable pour les forces de l’ordre. D’où la volonté du gouvernement fédéral d’adapter la législation pour satisfaire les demandes de transparence formulées par les citoyens.

Qu’apporte la 4ème Directive européenne dans la lutte anti-blanchiment ?

27 novembre 2015

Un long chemin a été parcouru depuis la promulgation, fin 2001, de la première Directive européenne sur la lutte anti-blanchiment ! La 4ème Directive, adoptée le 20 mai 2015, est en marche. Elle reflète les 40 recommandations émises par la FATF (Financial Action Task Force) en 2012 et au cours des prochains mois, les États-membres devront adapter et ratifier ces mesures au niveau national. Éclaircissements apportés par Laurent Colombant, Business Development Manager Solutions Fraude, SAS South West Europe.