Le CDO 2016 : son profil, son rôle, ses défis

François-Xavier Leroux, directeur de Deloitte Digital, évoque l’importance croissante du métier de Chief Digital Officer (CDO) ou Directeur du numérique au sein des entreprises. L’occasion de revenir sur l’évolution de ce poste stratégique, les différents profils à envisager pour remplir cette fonction et les défis qui attendent le CDO en 2016.

La transformation digitale gagne de plus en plus d’entreprises. La création d’une nouvelle fonction – le Chief Digital Officer (CDO) – en est la preuve. Un poste clé désormais adopté par 37 % des entreprises d’après Novamétrie. Pour François-Xavier Leroux, directeur de Deloitte Digital, si son rôle peut varier en fonction de l’activité de l’entreprise et de sa maturité, cinq défis principaux vont jalonner son parcours : accompagner la stratégie de croissance de l’entreprise, moderniser l’expérience client, digitaliser les processus, réinventer l’offre produits et services, et accompagner le changement en interne… Autant de tâches qui impliquent souvent de faire table rase de l’existant, un exercice délicat qui exige du tact pour faire face aux résistances internes.

 

Trois profils pour le poste de CDO

 

Chef d’orchestre de la transformation digitale, le CDO fédère les membres du comex autour d’une stratégie visant à créer de la valeur, développer la productivité, renforcer la croissance et replacer le client au cœur des initiatives marketing. A terme, on attend du CDO qu’il justifie sa contribution à la performance globale de l’entreprise à travers des indicateurs à déterminer. Si les PME, par essence davantage tournées vers l’opérationnel, continuent à miser sur un binôme IT et marketing pour porter cette fonction, les grands groupes ont quant à eux bien mesuré la priorité que représente l’intégration du digital et n’hésitent plus à y allouer les moyens nécessaires.

 

Le portrait-type d’un bon CDO ? Un expert du digital, reconnu pour ses capacités managériales, attentif aux évolutions de son marché, tant en termes d’usages que de technologies, et qui sache se fondre dans la culture de l’entreprise… D’après François-Xavier Leroux, trois types de profils peuvent correspondre au poste : « l’expert du marketing digital », plébiscité dans le secteur de la grande consommation, « le stratège digital » recherché par les entreprises confrontées à la nécessité de revoir intégralement leur business model et enfin un profil plus technologique pour les entreprises du secteur industriel.

 

Lire l’article

 

En complément :

Le chief data officer gagne du terrain,

le point sur la transformation digitale dans les entreprises,

Et un article de SAS (en anglais) sur la montée en puissance des CDO.