Optimiser l’acquisition client avec l’analyse prédictive

Analyser les données client est indispensable en matière de marketing aujourd’hui. Mais se contenter d’une analyse superficielle de leur parcours s’avère insuffisant pour l’acquisition de nouveaux clients. D’où l’intérêt d’adopter une approche basée sur le marketing d’attribution et l’analyse prédictive afin d’optimiser les campagnes.

La présence répétée d’un client à un point de contact suffit-elle à garantir une acquisition ? Le croire reviendrait à mélanger corrélation et causalité, une confusion courante dans un contexte d’analytique et de big data. Pour optimiser une campagne, il convient en effet de mesurer convenablement l’efficacité de chaque canal et de chaque point de contact lors du parcours client. Cette méthode d’évaluation, appelée marketing d’attribution, nécessite une approche plus fine que celle permise par les outils standards du Web, à savoir l’analyse prédictive.

 

Marketing d’attribution : une approche en deux temps

 

L’objectif général de cette technique est d’estimer la probabilité d’acquisition d’un client sur la base des comportements passés, en décortiquant les parcours clients depuis le premier contact. Une approche en deux temps avec des outils de visualisation est recommandée afin d’augmenter la précision de l’analyse et de rentabiliser les investissements.

Dans la première étape, il s’agit d’isoler les facteurs d’acquisition indépendants des efforts marketing (fidélité, réseaux sociaux, etc.), ce qui permet d’établir un point de référence pour chaque segment. Dans la seconde phase seulement sont inclus les canaux marketing afin de mesurer leurs effets réels sur la probabilité d’acquisition initiale. Une recette infaillible pour mettre en œuvre la meilleure stratégie possible.

 

Lire l’article (en anglais)

 

En complément :

Un article (en anglais) au sujet de l’analytique avancée pour le marketing dans l’univers numérique,

et un autre (en anglais) à propos du retour sur investissement de l’analyse prédictive en matière de marketing.