L’accès aux données de santé, un enjeu pour la lutte contre le cancer

L’amélioration de la médecine et du service rendu aux patients passe aujourd’hui par les big data. La lutte contre le cancer, maladie responsable d’un décès sur quatre aux États-Unis, ne déroge pas à cette règle. C’est pourquoi l’Association américaine d’oncologie clinique plaide pour un meilleur accès aux données des dossiers médicaux informatisés des patients atteints de cette pathologie.

Aux États-Unis, les recherches sur le cancer portent sur les données anonymisées de 3 % des 1,7 million d’Américains atteints de cette maladie, mortelle dans environ la moitié des cas. Cet échantillon de patients n’est malheureusement pas représentatif de la diversité des formes de ce qui constitue aussi la première cause de décès en France. D’où l’initiative récemment lancée par l’Association américaine d’oncologie clinique (Asco) consistant à récupérer, à travers un programme baptisé CancerLinQ, les données brutes des patients depuis leurs dossiers médicaux informatisés, afin de les convertir en connaissance grâce aux big data et à l’analytique.

Cette exhaustivité permet, selon l’Asco, d’accélérer l’apprentissage, de réduire les coûts médicaux et d’impliquer tous les acteurs de l’écosystème (patients, chercheurs, assurances, etc.). Il s’agit également d’un outil offrant de nouvelles perspectives aux professionnels de santé pour, par exemple, contrôler en temps réel la qualité des soins ou détecter de nouvelles tendances susceptibles d’améliorer ces soins. Enfin, outre un accès universel aux données médicales anonymisées, l’interopérabilité des systèmes informatiques et la formation des praticiens représentent des enjeux sous-jacents à cette promesse de progrès par l’analyse de données.

 

Lire l’article

 

En complément :

Une tribune (en anglais) appelant à un meilleur partage des données médicales,

un article au sujet de la consultation lancée par le gouvernement français sur l’usage des données de santé,

Et un dossier de l’Usine digitale à propos des données des big data et de l’industrie de la santé.

 

À lire sur Business Analytics Info :

« Des politiques de santé plus efficaces grâce aux progrès de l’analytique et des big data »

et

« Ouverture des données de santé : les enjeux en France ».