Big data : une prise de conscience de l’entreprise plutôt qu’une révolution

La transformation du Web en un espace ouvert aux utilisateurs, suivie par le déferlement des objets connectés, ont bouleversé l’Internet en déversant des quantités gigantesques de données sur le réseau. Ce flux d’information représente un vecteur d’opportunités nouvelles pour les entreprises qui, de plus en plus, mettent les données au cœur de leur stratégie. Cette tendance à la « datification » chamboule bon nombre de secteurs en rebattant les cartes de la compétitivité.

Les techniques d’analyse de données, basées sur le machine learning (apprentissage automatique), tout comme l’architecture distribuée, existent depuis des dizaines d’années. Pourtant, elles apparaissent comme nouvelles aux yeux du grand public et des médias généralistes, qui voient les big data tantôt comme un remède capable à lui seul de résoudre la crise économique, tantôt comme un monstre permettant de contrôler les populations… La réalité se situe assez loin de ce type de caricatures, et il convient pour les entreprises de saisir les enjeux liés à ces technologies pour ne pas passer à côté de la révolution des données.

 

Big Data : les grandes marées

 

Ce qui change, surtout, c’est la masse de données disponibles. Au début de l’Internet, les data étaient le monopole des producteurs de contenu. Puis le Web 2.0, dynamique, a permis aux utilisateurs eux-mêmes de générer des données. Aujourd’hui, le réseau social Facebook en traite 500 téraoctets quotidiennement ! Un élément supplémentaire s’ajoute désormais à ce torrent de données qui ne fait que grossir : les objets connectés, qui inondent aussi bien les maisons que les véhicules ou les usines, et génèrent également un flux d’information considérable.

Pour Kévin Carillo, professeur en systèmes d’information à Toulouse Business School, avec les big data, les entreprises ont pris conscience de ce nouvel environnement où foisonnent les données. Dès lors, transformer cette compréhension de la mutation de l’économie en un avantage compétitif devient un enjeu majeur. Le chercheur cite les exemples de Netflix, passé de fournisseur à créateur de contenu en ligne avec la série House of Cards, et d’UPS, dont le nouveau système de guidage piloté par l’analyse de données temps réel génère des profits exceptionnels. Devenus stratégiques pour l’entreprise, les big data sont à la fois moteur d’innovation et source de décisions rationnelles.

 

Lire l’article

 

En complément :

Un article et une vidéo sur le potentiel des big data pour les PME

et

Une tribune sur l’intérêt des big data pour l’emploi.

 

À lire sur Business Analytics Info :

« Les big data : catalyseurs de la transformation numérique des entreprises »

et

« Les entreprises à l’âge de l’Internet industriel »