Comment l’analytique renforce la sécurité des systèmes d’information

Un projet big data sur dix en France concerne la sécurité, et ce n’est pas un hasard. Les entreprises ont aujourd’hui l’obligation de protéger leur système d’information contre le vol de données confidentielles. Or de telles intrusions sont en moyenne détectées après plus de 200 jours ! Les solutions analytiques constituent dans cette optique un rempart efficace pour aider les entreprises à se prémunir contre ce risque en apportant un niveau de protection sans équivalent.

L’utilisation toujours croissante des données par les entreprises, pour aussi bénéfique soit-elle, pose en même temps la question de la sécurité des systèmes d’information. La diversification des canaux d’utilisation entraîne ainsi une multiplication des points d’entrée de cyber-attaques toujours plus ciblées et dissimulées. En outre, la réglementation impose désormais aux entreprises d’être en mesure de vérifier si une intrusion a conduit à un vol de données personnelles ou bancaires.

Face à cette menace latente et à l’obligation légale qui en découle, l’analyse prédictive apparaît comme la solution privilégiée des entreprises. Les outils analytiques, associés à la puissance des big data, permettent en effet de traiter de larges volumes d’informations hétérogènes pour détecter en temps quasi-réel des anomalies et donc prévenir les attaques. Ces logiciels apportent par conséquent un niveau de protection proactive supplémentaire contre les menaces inconnues en traquant les intrusions malintentionnées et en donnant très rapidement l’alerte.

 

Lire l’article

 

En complément :

Une tribune sur la cybersécurité comme fil d’Ariane de la transformation numérique et

Un article sur la solution SAS Cybersecurity.

 

À lire sur Business Analytics Info :

« Sécurité des données : le “do-it-yourself” a ses limites ! » et

« Protection des données personnelles : ce que révèle l’affaire Ashley Madison »