Les Big Data : catalyseurs de la transformation numérique des entreprises

L’information d’entreprise, naguère centrée sur les produits, puis sur les clients, est aujourd’hui à un nouveau tournant de son histoire : les données ont pris le pouvoir ! Si leurs sources se sont multipliées avec l’avènement des réseaux sociaux et de l’Internet des objets, c’est surtout le potentiel lié à leur analyse et leur exploitation qui est désormais porteur des plus belles promesses – grâce notamment à des outils de nouvelle génération et à la créativité des entreprises. Les big data sont en réalité devenues un catalyseur de transformation digitale. Eclairage de Mick Levy, Directeur Innovation Business chez Business&Decision.

Business&Decision, Platinum Sponsor de SAS Forum le 5 novembre

 

Comme le dirait ma grand-mère, « pour savoir où l’on va, il faut comprendre d’où l’on vient »

 

Le Big Data entraîne l’entreprise dans une nouvelle ère.

La première ère de l’information était celle du produit. Les entreprises étaient alors centrées sur le fait d’honorer la sacro-sainte « promesse produit » édictée par le Marketing. Dans cette ère, les données sont utilisées pour le pilotage de la performance de l’entreprise, et pour s’assurer que les engagements pris sont tenus, et ce, en optimisant les coûts et les finances notamment. D’un point de vue technologique, la réponse apportée est la mise en œuvre d’infocentres puis de datawarehouses et de ses technologies satellites (ODS, datamarts, ETL, Reporting, SGBD, etc.).

La seconde ère de l’information est celle du client. Dans les années 2000, les organisations prennent conscience qu’à être centrées sur les produits, elles ne disposent pas d’une vision clients homogène et complète. Avec l’arrivée du multicanal (ou cross-canal, ou omni-canal, c’est selon), les services marketing créent des  départements « Relation Clients » et déploient des outils de CRM pour améliorer la connaissance clients, élaborer une vision 360° et interagir sur tous les canaux. Pour la gestion de l’information, les technologies mises en œuvre sont celles du CRM, du MDM (Master Data Management) ou encore du DQM (Data Quality Management).

La nouvelle ère, dans laquelle nous entrons actuellement, est celle des données. Les entreprises comprennent que la donnée est à considérer comme un capital à part entière, et que ses potentiels sont multiples. Tout d’abord, le nombre et le volume de ses sources ont explosé (réseaux sociaux, capteurs, internet des objets, outils mobiles géolocalisés ou encore open-data peuvent recéler des informations sur le comportement des clients, sur de nouveaux marchés à adresser ou sur de meilleures décisions à engager). Et surtout, c’est le potentiel d’exploitation de ces données qui est porteur de promesses. Certaines entreprises créent littéralement de nouvelles activités centrées sur les données (on parle de monétisation des données), d’autres optimisent leurs chaînes logistiques ou la maintenance de leurs équipements, par exemple. La donnée est ainsi en passe de se généraliser et d’être utilisée dans tous les processus. C’est cela qui fait qu’on parle aujourd’hui de Big Data et des technologies qui lui sont associées (avec notamment Hadoop pour n’en citer qu’un).

Les Big Data comme socle de la transformation digitale

 

Chez nos clients, cette théorie des ères pourrait faire office de baromètre de la maturité du système d’information. De nombreux domaines (banque ou assurance, par exemple), sont traditionnellement orientés sur le produit et une véritable révolution est en marche dans les DSI de ces organisations.

De plus, le sujet du Big Data en rejoint un autre, lui aussi très en vogue : celui de la transformation digitale. Ces 2 domaines sont très liés et on peut affirmer que la « renaissance » digitale des entreprises ne pourra s’opérer que sur un socle de données robuste et agile.

Comme à chaque nouvelle ère technologique, les challenges à relever pour les DSI et pour le business sont nombreux… Mais les Big Data ne porteront leurs fruits qu’au prix d’une adaptation rapide et pragmatique des organisations.

 

Mick Lévy, Directeur Innovation Business, Business&Decision

Une tribune initialement publiée sur le blog de Business & Decision.

 

A lire sur Business Analytics Info :

« Analytique : un aspect clé de la transformation numérique des entreprises » et

« Aujourd’hui, ce sont les données qui fixent le cap »