Les ressources humaines de Quick adeptes du recrutement prédictif

Depuis 2007, Quick embauche 100 à 150 cadres et managers par an grâce au recrutement prédictif, une méthode scientifique permettant de départager les candidatures grâce aux big data. Cette démarche analytique a favorisé une réduction significative du turn-over au sein du management de la chaîne de fast-food. Voici comment.

Jusqu’en 2007, la direction des ressources humaines de Quick avait des difficultés à fidéliser sur le long terme ses équipes managériales. Afin de remédier à ce problème de turn-over, elle s’est tournée vers AssessFirst, un éditeur de tests de recrutement et de développement pour les professionnels des RH, qui a converti la chaîne de fast-food aux méthodes du recrutement prédictif.

D’abord, Quick a dû collecter et analyser un grand volume de données internes, telles que les performances de ses équipes, ses taux de turn-over, mais aussi les données individuelles de ses collaborateurs, chacun ayant passé un test de personnalité. En croisant les performances et le parcours personnel de chaque cadre, les data scientists d’AccessFirst ont dressé un profil-type de manager susceptible de réussir à son poste, et l’ont ajusté à l’objectif de la chaîne – limiter le turn-over – en privilégiant certains traits de personnalité (positivité…).

Chaque candidat à un poste à responsabilité chez Quick reçoit le même questionnaire de personnalité que les managers en poste. Les résultats sont comparés à ceux du profil-type (ou « job profiler ») pour aider les recruteurs à faire leur choix. Grâce au recrutement prédictif, Quick a sensiblement réduit le turn-over de ses équipes. Un suivi annuel a été mis en place afin de vérifier régulièrement l’efficacité du modèle. Ce dernier peut ainsi être réajusté par les RH si celles-ci décident de fixer un nouvel objectif (améliorer les ventes, fidéliser la clientèle…).

Lire l’article

En complément :

Un article sur le développement du recrutement prédictif dans les entreprises

et un article (en anglais) sur l’utilisation des méthodes analytiques dans les RH

À lire sur Business Analytics Info :

« Mieux recruter et de façon rationnelle grâce aux big data »

et « RH et analytique : tour d’horizon »