Les big data pour booster les performances des coureurs du Tour de France

Le cyclisme est devenu, en 15 ans, le plus connecté des sports de compétition. Sur le Tour de France, la collecte des données est cruciale pour mesurer et améliorer les performances des coureurs, et au final obtenir un avantage compétitif décisif. Tour d’horizon des dernières innovations autour de la « petite reine ».

Fréquence de pédalage, vitesse, puissance, rythme cardiaque… Les cyclistes ne peuvent plus rien cacher de leurs indicateurs de performances, précieusement récoltés par des capteurs placés dans les pédaliers. Le principe du recueil des données est apparu avec l’affaire Festina, dans les années 2000. Ces dernières peuvent servir à alimenter ou à faire cesser des rumeurs de dopage, mais pas seulement. De l’aveu de Tim Kerrison, l’entraîneur du maillot jaune Chris Froome, la collecte et l’analyse des données des coureurs procurent aujourd’hui un avantage compétitif au même titre que dans les autres domaines de l’économie. En pratique, les capteurs miniatures transmettent des données très précises sur le coureur via ANT+ (un protocole de communication propriétaire sans fil) à un récepteur situé dans le guidon. Les coaches y accèdent et les étudient en fin de course pour adapter les entraînements.

Demain, ces capteurs miniaturisés seront partout. La start-up Citizen Science a prévu la mise sur le marché en 2016 d’une tenue de cycliste intégrant un GPS, un capteur d’hydratation, de température corporelle, ainsi que des indicateurs de posture. Bientôt, il sera possible d’étudier les réactions du cerveau via le casque du cycliste. La technologie pourra optimiser le matériel lui-même, en permettant de concevoir un modèle de vélo correspondant parfaitement aux mouvements du coureur. Les possibilités des big data sont donc immenses en matière d’amélioration des performances du cyclisme. Avec une limitation aujourd’hui : l’interdiction d’accès aux données en temps réel, pour éviter les dérives de « téléguidage » des athlètes.

 

Lire l’article

En complément :

Un article sur l’analyse des big data du Tour de France

et un article (en anglais) sur lutilisation des données dans le sport

À lire sur Business Analytics Info :

« L’analytique investit le terrain du sport professionnel »

et « Sport, objets connectés et médecine »