L’analytique moteur de performance des entreprises

L’air de rien, les exemples de réussite de projets analytiques abondent. Et la variété de domaines dans lesquels ils interviennent témoigne de l’intérêt croissant des données pour les entreprises. De l’engagement client à la création de nouveaux services en passant par le contrôle agricole et industriel, les applications se multiplient en même temps que les sources de données, tant internes qu’externes, s’élargissent. Petite revue de success stories présentées au Gartner Business Intelligence and Analytics Summit.

Faire passer l’engagement client de 1 à 25 % en 9 mois, c’est le joli résultat obtenu par la banque australienne Westpac. Un programme baptisé KnowMe et basé sur une technologie SAS lui a permis de bâtir des profils « à 360° » de ses clients. L’établissement bancaire s’appuie sur une analyse comportementale, effectuée grâce à des données issues par exemple de l’usage des terminaux de paiement ou des interactions dans ses centres d’appels, pour leur proposer des offres ciblées.

Les centres d’appels, justement, bénéficient aussi des bienfaits de l’analyse de données. Ainsi, le leader américain de la distribution de produits pharmaceutiques, CVS Health, a expérimenté avec succès une technique de segmentation associant chaque consommateur avec l’agent le plus approprié grâce à un score d’appariement, un peu comme un site de rencontre permet de trouver l’âme sœur. Dans le même ordre d’idée, L’Oréal analyse les contenus du Web et des réseaux sociaux pour mettre en relation les employés de ces centres de commande avec les clients de la marque. Deux méthodes à la fois originales et efficaces pour renforcer l’engagement client.

La société Food Genius, quant à elle, explore les sites des restaurants à la recherche des tendances culinaires pour aider des compagnies agroalimentaires comme Kraft Foods à développer et commercialiser plus intelligemment des nouveaux produits au niveau local. Un exemple bluffant de service innovant qui repose uniquement sur l’utilisation de données ouvertes. Mais l’analytique se propage également dans des secteurs plus inattendus comme l’agriculture, à l’image du producteur de cultures Tom Farms, qui a trouvé dans la numérisation de ses process un extraordinaire relais de croissance. Des capteurs posés sur les équipements permettent ainsi de contrôler la production en temps réel avec une application mobile tout en se protégeant contre les aléas climatiques et les maladies. Le beurre et l’argent du beurre !

Lire l’article (en anglais)

 

En complément
un article (en anglais) et d’autres success stories à mettre au crédit des big data (en anglais)
et un article (en anglais) sur l’utilisation des big data par de grandes institutions mondiale.

À lire sur Business Analytics Info
« Distribution : booster l’engagement client avec l’analytique »
et « L’industrie du divertissement multiplie les succès grâce aux big data »