Nouveaux business models : la multitude au service de l’individu

Un milliard de smartphones et 3,025 milliards d’internautes (soit 42% de la population mondiale)… chaque jour des centaines de millions d’individus se connectent à Internet pour partager des idées ou des informations. Combinées aux données issues de l’internet des objets, ces informations sont croisées et contextualisées pour améliorer la création de nouveaux produits et services. Les consommateurs prennent le pouvoir !

A travers un traitement spécial des données issues des multiples terminaux mobiles – et bientôt des capteurs de l’internet des objets – la foule prend une dimension très personnelle ! Par exemple, l’application de transport Waze exploite les données partagées par des automobilistes pour déterminer en temps réel l’itinéraire le plus rapide. C’est ainsi que les données de milliers d’utilisateurs servent un individu. Ce phénomène est appelé « billion to one » par les auteurs de cet article, deux consultants de Deloitte.

Dans ce contexte, de nouveaux modèles économiques apparaissent et s’éloignent de la chaîne de valeur habituelle pour se transformer en écosystèmes et réseaux autonomes. Dans le même ordre d’idée, une nouvelle génération d’entrepreneurs a pris le parti d’impliquer les consommateurs et les citoyens dans la conception d’expériences uniques. Certaines grandes entreprises ou institutions œuvrent à rendre leurs processus de conception et de production plus perméables (« open innovation » et « co-création ») et à tirer parti de l’intelligence sociale et des modèles prédictifs.

Créer une telle expérience n’est pas une tâche aisée. Les auteurs citent quelques pistes accessibles pour initier la démarche. Après avoir défini le besoin de chaque client, l’entreprise doit créer des conditions favorables au dialogue. Pour que les clients acceptent de partager leurs données, il est nécessaire de susciter la confiance et d’agir en toute transparence. Echange de bons procédés, ce partage doit idéalement être récompensé par la marque – conseils, alertes, réductions, etc. – pour être pérennisé.
Lire l’article (en anglais)

 

En complément:
un article (en anglais) sur la relation big data et co-création
et un article sur le crowdsourcing et la lutte contre les catastrophes naturelles.

A lire sur Business-Analytics-Info.fr :
« Open data : vers un meilleur engagement du citoyen »
et « Les big data redessinent les contours de l’assurance »