Big data et analytique : la combinaison gagnante pour les casinos

Le secteur hautement concurrentiel des casinos, des paris et des jeux voit dans les outils d’analyse de données un moyen de se différentier. Si les directeurs de casinos connaissent sur le bout des doigts leurs jeux, ainsi que la probabilité de gain d’un joueur à un jeu spécifique, qu’en est-il de l’organisation du casino lui-même ? Fonctionnant auparavant à l’intuition, ils peuvent désormais s’appuyer sur les big data et l’analyse de données pour optimiser le rendement de leur établissement, tout en améliorant leur connaissance client.

Pourquoi ne pas penser un casino et la répartition physique de ses machines ou jeux comme un supermarché ? Les directeurs de casinos peuvent désormais s’appuyer sur les big data, les outils analytiques et des calculs mathématiques pour prendre leurs décisions. Rom Hendler, directeur administratif de Las Vegas Sans Corp tire parti d’une solution SAS, pour déterminer par exemple l’impact du déplacement d’un jeu d’un étage à un autre.

Les gains issus des casinos ne représentant qu’une petite partie des revenus, il est impératif pour les hôtels qui les hébergent de prendre de la hauteur sur la question. La majorité de leurs revenus provenant des activités hôtelières, proposer une nuit gratuite ou une réduction sur un dîner permet donc d’inciter les clients à aller au casino et vice versa, d’encourager les joueurs à passer la nuit dans leur hôtel. Parallèlement, pour améliorer le ciblage de ses offres, Las Vegas Sands analyse également les données liées aux habitudes des joueurs individuels, les montants dépensés et les types de jeux préférés.

Ces technologies de big data et d’analyse de données modifient l’approche des casinos. On voit déjà que certains sont gérés comme des services financiers et que des professionnels de l’analytique passent de la banque au monde des casinos. Cette tendance prend son sens quand on comprend que dans les deux secteurs, mesurer les risques financiers, prendre en compte les conséquences des décisions prises et faire des paris financiers sont des priorités quotidiennes.

Lire l’article (en anglais)

 

En complément :
un article sur les big data et l’évolution des schémas de prise de décision 
et un autre (en anglais) sur les big data et la relation client

 

A lire sur Business-Analytics-Info.fr :
« Les banques de demain carbureront aux big data »
et « Les big data redessinent les contours de l’assurance »