Assurance : améliorer les performances et lutter contre la fraude

A l’instar de toutes les activités de service, le monde de l’assurance doit faire face à une concurrence de plus en plus féroce, mais ses acteurs doivent en outre se plier à la règlementation européenne Solvabilité 2. Comment une entreprise qui dispose de données en silos peut-elle améliorer ses performances, avoir une meilleure visibilité sur ses données, se conformer plus facilement aux réglementations de son secteur, tout en réduisant les fraudes et en continuant à croître ?

Dans un contexte économique difficile et face à des concurrents féroces, les assureurs doivent aussi se soumettre à la réglementation européenne Solvabilité 2. Visant à améliorer la gestion des risques, cette dernière comprend de nombreuses exigences de transparence concernant les fonds propres des assureurs et inclut de nombreuses obligations de reporting. Les acteurs doivent donc pouvoir s’appuyer sur une infrastructure informatique solide, souple et précise qui leur permettra de répondre en temps et en heure à ces exigences.

L’assureur anglais, Zenith Insurance a refondu son infrastructure analytique avec SAS et est ainsi passé de l’âge de la feuille de calculs excel à celui de l’analytique et d’un véritable système d’analyse de données. L’assureur dispose ainsi d’une meilleure visibilité sur ses données, qui ne sont plus isolées en silos, et peut répondre facilement et rapidement aux exigences de Solvabilité 2. Le nouveau système lui permet de suivre toutes les données facilement et consigne tous les mouvements.

L’entreprise a également éliminé les courriers papier liés aux réclamations, courriers qui pouvaient être égarés. En matière de détection des fraudes, l’entreprise a grandement gagné en efficacité : des schémas-type ont été définis comme étant susceptibles d’être frauduleux, et sont donc examinés en premier lieu. Résultat, au lieu d’étudier 100 cas pour en trouver un frauduleux, l’assureur n’a plus qu’à en examiner 10.

 

Lire l’article (en anglais) 

 

En complément,

un article (en anglais) sur l’ajustement des polices d’assurance selon les données collectées via télématique 

et un autre sur l’évaluation des risques grâce aux big data 

 

A lire sur Business-Analytics-Info.fr :

« Quatre conseils pour contrer la fraude à l’assurance »

et « Assurance : la reconquête passe par l’analytique »