La direction financière : un partenaire stratégique ?

Les directions financières doivent simultanément se conformer à des obligations réglementaires grandissantes, faire face à des contraintes budgétaires de plus en plus fortes et répondre à la croissance des demandes des directions métier. Elles sont ainsi appelées à redéfinir leur rôle dans l’entreprise ainsi que les moyens mis en œuvre pour atteindre leurs objectifs. Plus que jamais, l’analytique leur est d’un apport à la fois considérable et indispensable.

Si l’allocation optimale des ressources constitue le défi majeur des directions financières, celles-ci doivent commencer par se positionner elles-mêmes en tant que centre de création de valeur et non de coûts. Cela suppose de redéfinir les activités financières dans le cadre d’une offre de services dont il est possible de démontrer la valeur ajoutée. Les ressources et les compétences allouées devront alors privilégier les activités jugées stratégiques pour l’entreprise.

 

Dans cette perspective, la démarche et les solutions analytiques permettent aux directions financières d’améliorer leurs prises de décisions stratégiques, en disposant de capacités de prévision, d’optimisation et de planification intégrées. Il s’agit ainsi de dépasser les systèmes et les approches en silos qui génèrent des pertes de temps liées aux nécessaires recoupements de données éparses et non consolidées.

 

En fournissant aux responsables financiers toutes les capacités nécessaires pour répondre aux exigences réglementaires, l’approche analytique globale leur donne aussi la possibilité de jouer pleinement leur rôle de partenaire stratégique et de support aux directions métier. En intégrant dans un même environnement décisionnel les données métiers et les données financières, l’analytique permet d’augmenter la valeur décisionnelle de l’information, tout en améliorant les processus de contrôle et de gestion des risques. Il en va de l’optimisation de la gouvernance et de la rentabilité de l’entreprise.

 

 

Lire l’article (en anglais)

 

En complément,
un article (en anglais) sur l’importance de l’analytique et des big data pour les responsables financiers, au-delà de leurs activités de reporting sur des données structurées

et un exemple (en anglais) du rôle que peuvent exercer les responsables financiers dans le pilotage analytique des projets

 

 

A lire sur Business-Analytics-Info.fr :
« Créer de la valeur grâce aux big data » 
et « Transformer la culture décisionnelle, voilà le défi ! »