L’humour à l’épreuve des données

Pour être sûr de répondre aux attentes de son public, un humoriste américain teste ses nouveaux sketches en fonction du profil des spectateurs, sur lequel il dispose de certaines connaissances puisqu’il échange des billets d’entrée contre certaines données. Il envisage maintenant d’étendre cette pratique au web en proposant aux internautes de noter des vidéos de son spectacle.

Aziz Ansari est un acteur et un humoriste populaire aux Etats-Unis. Comme beaucoup d’autres comiques, pour s’assurer qu’il répond bien aux attentes de son public, il organise régulièrement des spectacles tests en petits comités. Mais Aziz Ansari a poussé la démarche un peu plus loin. Pour ses shows organisés à New York et à Montréal, les billets d’entrée sont tirés à la loterie en échange d’un formulaire dans lequel le spectateur indique son nom, son âge, son sexe, son statut marital…

 

L’humoriste utilise ensuite ces données pour tester certains sketches sur certains publics. Son argument : les célibataires de 18 à 25 ans ne réagissent pas de la même façon à certains sketches que des personnes mariées de plus de 40 ans. En connaissant plus ou moins le profil du public qui assiste à un spectacle test, Aziz Ansari choisit les sketches qu’il va jouer, puis évalue les réactions des spectateurs. Il peut ainsi construire des spectacles qui conviennent au plus grand nombre.

 

Aziz Ansari envisage maintenant de demander aux internautes de regarder des vidéos de ses nouveaux sketches sur Internet, de les noter et de les commenter. Au risque, suggère l’auteur de l’article, que les données balaient la créativité…

 

Lire l’article (en anglais)

 

 

En complément :

Un article sur l’enjeu culturel des big data,
et
un article (en anglais et plein d’humour) pour reconnaître si vous êtes un data scientist,

 

 

A lire sur Business-Analytics-info.fr :

« Distribution : vers une stratégie gagnant-gagnant »
et
« Distribution : comment développer l’engagement client ? »