Directeur Administratif et Financier : vers une « vue unique » des Big Data

L’émergence des nouvelles technologies  de l’information et de la communication a bouleversé le rôle du Directeur Administratif et Financier (DAF), notamment dans le domaine de l’analytique, vital pour l’entreprise, où la frontière avec le rôle du DSI n’est plus aussi nette qu’auparavant. La réussite de la stratégie analytique de l’entreprise passe par une étroite collaboration entre les deux métiers ; l’objectif ultime étant une vue unique de chaque situation.

Selon Terry Sandiford, Analyste chez Capgemini, il est vital pour l’entreprise qu’une vue opérationnelle unique soit apportée à tous les décisionnaires. Or pour 56% d’entre eux, sondés dans le cadre d’une étude menée par l’Economist Intelligence Unit, les silos de données (c’est-à-dire les données collectées et exploitées par un département et non partagées) sont le principal frein à une meilleure exploitation des Big Data. Le second frein étant le manque de ressources en interne, pour 51% des sondés.

Une analyse des processus de gestion de l’entreprise au moyen d’outils de traitement spécifiques doit donner aux DAF une meilleure visibilité en centralisant les données financières pour proposer un référentiel qualifié. Cette vue unique doit permettre d’alimenter les outils analytiques, afin de transformer des chiffres bruts en connaissance pour construire une véritable stratégie d’entreprise. Le DAF doit travailler de concert avec son homologue DSI pour développer un éventail de « fenêtres » – des outils d’analyse et d’accès – à partir de cette vue unique.

Amélioration de la gestion des stocks, réduction de doublons, accélération des temps de collecte ou réduction des coûts inhérents à la chaîne d’approvisionnement : tels sont les bénéfices très concrets déjà obtenus dans divers secteurs industriels. Des impacts non négligeables sur le ROI qui sont autant d’arguments pour convaincre le comité de direction, sponsor de la mise en œuvre d’une stratégie de centralisation, de se lancer dans l’aventure.

Lire l’article (en anglais)

En complément : les bénéfices de l’analytique pour les CFO selon Capgemini (en anglais) et un article (en anglais) de Finyear sur le rôle du CFO dans l’adoption de l’analytique.

A lire sur Business-Analytics-Info.fr : « Aligner les points de vue entre DSI et métiers sur les Big Data »  et « Analytique stratégique : un ROI de plus de 1200% ».