Convaincre les décideurs des apports de l’analyse prédictive

Les principales barrières freinant la mise en œuvre de l’analyse et de la modélisation prédictive dans les entreprises ne relèvent  pas du domaine technique, mais sont plutôt liées aux problématiques d’organisation, d’adhésion du management et de confiance dans les résultats obtenus, selon Beth Stackpole, une journaliste spécialisée dans les technologies de l’information.

Dans cet article, Beth Stackpole considère que le manque de confiance des décideurs et des  employés envers les méthodes statistiques et les techniques d’analyse prédictive, provient du fait qu’elles sont encore peu répandues dans les entreprises et surtout très peu comprises, car elles sont basées sur des formules mathématiques complexes.

Il convient donc de bien sélectionner les premiers projets –en impliquant à la fois des managers et des utilisateurs métiers – afin de prouver l’efficacité concrète de la méthode (par exemple dans le domaine commercial) et d’obtenir rapidement le soutien d’un ou plusieurs décideur(s).

L’article cite quelques exemples d’entreprises qui sont parvenues à mettre en valeur l’apport de l’analyse prédictive, dans des domaines variant des ressources humaines à la lutte contre la fraude.

Lire l’article (en anglais), après inscription