Les web analytics appliqués aux points de vente physiques

Reconnaître les clients, suivre leur parcours, les segmenter pour leur proposer les offres les plus pertinentes… ces pratiques ne sont plus désormais l’apanage du commerce en ligne. Basés sur des systèmes de géolocalisation, des outils analytiques permettent aujourd’hui aux distributeurs d’observer le comportement des consommateurs dans les points de vente.

94 % des ventes d’une enseigne sont réalisées en magasin physique. C’est dire l’importance pour les distributeurs de comprendre le comportement des consommateurs dans leurs points de vente ! Qu’est-ce qui les a incités à pousser la porte ? S’agit-il d’une première visite ? Dans quels rayons s’attardent-ils ? Combien de temps restent-ils à l’intérieur du magasin ? Autant d’informations qui permettent de mieux connaître chacun d’entre eux et de leur adresser des offres personnalisées. L’objectif de tout retailer consiste au final à recréer à grande échelle l’atmosphère d’un commerce de quartier, où le gérant connaît les habitudes de chacun de ses clients.

 

Smartphone : du virtuel aux points de vente physiques

 

Les e-commerçants savent déjà répondre à ces questions, grâce aux outils analytiques dont ils disposent sur leurs plateformes web. Ayant fait leur preuve dans le commerce en ligne, ces outils peuvent-ils aider les retailers traditionnels ? C’est le pari que s’est lancée une startup française, What The Shop, qui s’appuie sur des systèmes de géolocalisation pour identifier les clients et suivre, via le wi-fi, leur parcours au travers de l’ensemble des points de vente de l’enseigne. A la clé, la capacité pour les distributeurs de constituer des segments comportementaux en magasin, à l’instar de ceux élaborés en ligne.

 

Dans un contexte où le commerce mobile est confronté à ses premières difficultés (malgré une croissance de 24 % en France, le taux de pénétration reste inférieur à ceux du Royaume-Uni et de l’Allemagne), son nouveau rôle de support d’interaction dans le commerce physique pourrait lui donner une nouvelle impulsion. Fonction essentielle dans ce nouveau dispositif « unicanal », il servira désormais à identifier un client et à lui proposer des offres pertinentes en fonction de son environnement immédiat et de son historique d’achat.

 

Lire l’article

et voir l’interview vidéo réalisée à l’occasion de SAS Forum 2017.

 

En complément :

2018 : l’année du point de vente physique !

L’apport des données géospatiales dans le retail.